Show Less
Restricted access

Migrations et mobilités en Europe

Politiques publiques et perspectives d’intégration (1992-2012)

Series:

Edited By Paul Lees, Stéphanie Couderc-Morandeau and Pilar Martinez-Vasseur

Cet ouvrage, issu d’un programme de recherche pluridisciplinaire, traite des phénomènes migratoires au sein de l’Europe depuis 1992, et des politiques publiques mises en œuvre par les différentes instances politiques aux niveaux européen, national et local. Les disparités qui existent d’un pays à l’autre dans les modes d’intégration des immigrants soulèvent des questions sur le sens de la citoyenneté et sur les conséquences de ces disparités sur le couple citoyenneté-identité. L’analyse de ces politiques migratoires nous mène à la question sous-jacente du rôle et de l’évolution de l’Union européenne : est-t-elle génératrice de solidarités et/ou de nouvelles formes d’appartenance ? Quelle citoyenneté européenne propose-t-elle ? Finalement, c’est peut-être, plus qu’ailleurs, au niveau régional et local que l’on peut observer une « appropriation de la dimension européenne », en dépit du silence des traités fondateurs à leur sujet et de la diversité des situations dans les différents pays. Les réponses à ce foisonnement de questions se fondent sur des études comparatives et internationales à tous les niveaux, du local au supranational, ce qui fait la richesse et l’originalité de l’ouvrage.
Show Summary Details
Restricted access

La Catalogne et les politiques migratoires : enjeux et représentations (2006-2012): Michel Landron

Extract

Michel LANDRON, CRINI, Université d’Angers

Moins d’un mois après la grande manifestation en faveur de l’indépendantisme du 11 septembre 2012, le stade du Camp Nou, tout aux couleurs de la Senyera, servit de cadre à une nouvelle revendication indépendantiste à l’occasion d’un « clásico » très attendu. Comme le rappelle l’historien Joan B. Culla, le lien entre le football et la politique est « inextricable », que ce soit à Madrid, au Pays basque, en Catalogne ou ailleurs1. Une communauté se reconnaît derrière une équipe, et grâce à de multiples registres de l’émotion, le Football Club Barcelona est « bien plus qu’un club », comme le revendique sa propre devise. Ainsi, il renvoie à ce que Michael Billig présente comme du « nationalisme banal »2 et il constitue l’un des vecteurs les plus médiatisés du catalanisme. Son hymne, presque aussi connu que Els Segadors, hymne officiel de la Catalogne, scande que « d’où que nous venions, du sud au nord […] un drapeau nous rassemble »3. Ce postulat d’intégration sous une bannière commune peut être interprété plus ou moins largement, surtout dans le contexte migratoire des années soixante et soixante-dix. Or dans cette communauté, les questions migratoires et identitaires sont intimement liées et la langue catalane est sans nul doute le marqueur identitaire le moins discuté du « fait différentiel » catalan, le bilinguisme de la Transition démocratique ayant vite fait place à une politique linguistique qui fait du catalan la « langue propre » de la Catalogne...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.