Show Less
Open access

Construire les Carpates

L’Institutionnalisation d’une Éco-Region

Simon Gaberell

La signature le 22 mai 2003 à Kiev de la Convention cadre pour la protection et le développement durable des Carpates constitue l’acte fondateur de la construction d’un nouvel espace transnational visant la mise en application de politiques environnementales coordonnées à l’échelle du massif de montagne.
Cet ouvrage réinvente l’exercice de la monographie régionale en appréhendant cette région des Carpates au prisme des institutions et des organisations qui l’ont objectivée et qui interagissent dans sa gouvernance depuis une dizaine d’années. Dans cette perspective, les Carpates ne figurent jamais dans cette étude comme un objet en soi, mais comme une région objectivée par des discours, des inscriptions et des pratiques d’acteurs. Grâce à une enquête ethnographique menée au secrétariat de la Convention des Carpates administré ad intérim par le Programme des Nations-Unies pour l’Environnement, cette étude ouvre la boîte noire d’institutions environnementales qui restent largement méconnues du grand public et des chercheurs eux-mêmes. Elle retrace les étapes par lesquelles la région des Carpates prend forme, souvent de manière contestée, et se trouve progressivement institutionnalisée.
Show Summary Details
Open access

Table des matières

Table des matières

Remerciements

Liste des figures et tableaux

Liste des abréviations

Note de l’auteur

Géographies d’une construction régionale

Chapitre 1

Des régions de projet ?

1.1   La nouvelle géographie régionale

1.2   Les approches relationnelles de la région

1.3   Vers des réseaux hétérogènes d’acteurs

1.4   Des assemblages régionaux ?

1.5   La région de projet comme agencement

1.6   Synthèse du chapitre

Chapitre 2

Appréhender les processus d’éco-régionalisation

2.1   L’institutionnalisation des régions

2.2   La construction régionale sous le prisme de l’ANT

2.3   L’institutionnalisation des Carpates

Chapitre 3

Une démarche ethnographique

3.1   Observation participante et entretiens compréhensifs

3.2   Enquêter au coeur d’institutions internationales

3.3   Sources d’information et méthodes d’enquête

Chapitre 4

L’objectivation des Carpates

4.1   Cadrage et politiques scalaires

4.2   Les premières mobilisations environnementales transnationales

4.3   Le WWF et l’approche écorégionale

4.4   Le PNUE : un intérêt stratégique pour la montagne

4.5   Construire la région de projet des Carpates

4.6   Synthèse de ce chapitre

Chapitre 5

La Convention des Carpates

5.1   Les secrétariats acteurs des processus d’éco-régionalisation

5.2   Le secrétariat par intérim de la Convention des Carpates

5.3   Réseauter pour exister

5.4   Synthèse du chapitre

Chapitre 6

Gouverner par les projets

6.1   Le projet comme mode de fonctionnement

6.2   Petite ethnographie du montage de projet

6.3   Le projet, instrument de stabilisation du PNUE ?

6.4   Synthèse du chapitre

Chapitre 7

Les Carpates comme macro-région ?

7.1   Instituer une stratégie macro-régionale pour les Carpates

7.2   Exercices d’écriture et de cadrage

7.3   Poursuivre la réflexion

7.4   Synthèse du chapitre

Chapitre 8

Montrer et Démontrer

8.1   Production scientifique et gouvernance environnementale

8.2   Cartographie, base de données et construction régionale

8.3   Le rôle de l’expertise scientifique

8.4   Développer un réseau de scientifiques au service de la Convention

8.5   La base de données, un objet frontière ?

8.6   La cartographie, outil d’institutionnalisation des Carpates

8.7   Synthèse du chapitre

Chapitre 9

Vers un modèle des Carpates ?

9.1   « Éco-régionaliser » d’autres massifs de montagne

9.2   Résistances et contestations

9.3   Synthèse du chapitre

L’éco-régionalisation en perspectives

Bibliographie

Annexe

← VII | VIII → ← VIII | IX →