Show Less
Restricted access

Eclats d’Autriche

Vingt études sur l’image de la culture autrichienne aux XXe et XXIe siècles

Series:

Edited By Valérie de Daran and Marion George

L’Autriche n’est plus seulement « ce qui reste », à savoir un pays nostalgique d’une grandeur passée souvent idéalisée. Elle n’est pas non plus le terreau exclusif de la littérature dite « négativiste ». Innovante et audacieuse, soucieuse de se démarquer de son voisin allemand, ouverte plus que d’autres pays d’Europe aux influences centre-européennes, elle s’invente sans cesse par les échanges qu’elle tisse avec l’extérieur. Quels reflets projette-t-elle de son identité littéraire et culturelle ? Comment ces images sont-elles accueillies et fixées par ses partenaires européens, la France en particulier ? Et comment se sont-elles modifiées au fil de l’Histoire de la seconde moitié du XX e et du début du XXI e siècle ? Des germanistes, des romanistes, des spécialistes des domaines filmique et artistique analysent dans ce livre la réception de la création autrichienne dans une perspective historique, sociologique et esthétique. Ils éclairent les multiples facettes culturelles d’un pays qui fraye volontiers avec l’altérité et apporte une contribution non négligeable à la vie artistique européenne.
Show Summary Details
Restricted access

La réception de Hermann Broch en France: Christine Mondon

Extract

Christine MONDON

Intellectuel engagé, émigré aux Etats-Unis après l’Anschluss, l’écrivain Hermann Broch (1886-1951) fut aussi un penseur politique, un philosophe de l’histoire. Il s’interroge en effet sur la crise du monde moderne et sur la place de l’homme dans celui-ci. Toute sa vie durant, il s’est consacré à l’écriture dans un dessein éthique, déterminé par une volonté d’éduquer et d’éclairer. Le choix du genre romanesque a d’abord été motivé, chez lui, par la nécessité de traiter des interrogations métaphysiques que les sciences et la philosophie ont abandonnées. Puis les exactions du national-socialisme l’incitent à poursuivre sa réflexion sur les mouvements irrationnels conduisant aux pires atrocités de l’histoire et à l’aveuglement collectif. C’est en exil, sur le sol américain, que Broch a composé ses essais politiques. Il considère d’ores et déjà la démocratie traditionnelle comme un système inapte à affronter les problèmes de massification, de désagrégation des valeurs, et à garantir la paix.

Hermann Broch a toujours manifesté un réel intérêt pour la réception internationale de son œuvre. La France n’était pas pour lui une terre inconnue, puisqu’il aimait notre pays, sa culture; il avait envoyé son fils en pension dans le prestigieux Collège de Normandie afin de parfaire ses humanités.

Nous verrons la manière dont la connaissance de son œuvre, ralentie par la Seconde Guerre mondiale, s’est peu à peu imposée en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.