Show Less
Restricted access

Jazz, pouvoir et subversion de 1919 à nos jours / Jazz, Macht und Subversion von 1919 bis heute

Series:

Edited By Pascale Cohen-Avenel

Pour la première fois, un ouvrage scientifique étudie le jazz et ses relations avec le pouvoir dans plus de 6 pays francophones, germanophones et russophones. Il s’interroge sur la valeur subversive du jazz dans la quête identitaire de la jeunesse contestataire, sur son rôle dans la propagande d’Etat de l’Est comme de l’Ouest, et dans la définition de soi des élites et des artistes des années 1920 à nos jours. Résolument internationale, la perspective choisie est également pluridisciplinaire.
Diese Studie widmet sich als erste in diesem Gebiet dem Jazz und seinen Beziehungen zu den Machthabern der jeweiligen Staaten. Der Fokus liegt auf verschiedenen deutsch-, französisch- sowie russischsprachigen europäischen Ländern. Untersucht wird, wie subversiv der Jazz in der Identitätssuche der Jugend wirkt, sowie seine Rolle in der staatlichen Propaganda, und in der Selbstdefinition der Eliten und der Künstler von den 1920er Jahren bis heute. Die Perspektive dieses Buches ist sowohl international wie interdisziplinär.
Show Summary Details
Restricted access

Le jazz dans le périodique allemand Die Weltbühne (1919-1933) : une leçon de démocratie par la subversion: Pascale Cohen-Avenel

Extract

PASCALE COHEN-AVENEL

De tous les périodiques politiques et culturels de la République de Weimar, la Weltbühne est sans conteste le plus célèbre au point d’occulter souvent tous les autres. La verve satirique de Kurt Tucholsky tout comme la vigilance extrême de tous ses contributeurs face aux dérapages de tous ordres de la jeune république contribuèrent largement à sa postérité.

Les articles de la Weltbühne dans lesquels figurent le mot « jazz » sont relativement peu nombreux mais significatifs de la place qu’occupa cette musique dans la quête d’une nouvelle culture allemande démocratique sous la République de Weimar. Ils se regroupent autour de trois axes. L’un fait du jazz la musique du gouvernement, c’est-à-dire d’hommes politiques inconsistants qui firent preuve de fermeté, sinon de cruauté envers les révolutionnaires allemands, mais n’osent soumettre les forces réactionnaires bien installées au pouvoir. Ces textes sont certes peu nombreux, mais ils sont très précoces ;1 ils sont écrits à une époque où le jazz est encore une musique extrêmement nouvelle, perçue comme sauvage, malgré son origine américaine. De ce point de vue, l’Allemagne accuse un certain retard par rapport à la France, par exemple, où le jazz arriva un peu plus tôt des Etats-Unis, soit fin 1917, avec les Seven Spades du batteur Louis A. Mitchell et les Hellfighters de James Reese du 369e régiment ← 199 | 200 → d’infanterie américaine.2 A...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.