Show Less
Restricted access

Les élites en question

Trajectoires, réseaux et enjeux de gouvernance : France, UE, Russie

Series:

Edited By Bernd Zielinski and Jean-Robert Raviot

L’ouvrage comporte des analyses sociologiques, politiques et historiques sur le rôle des élites dans la gouvernance. Il adopte une perspective internationale qui englobe des articles – en français et en anglais – sur la France, l’Union européenne et la Russie/URSS. En choisissant cette approche, le livre s’insère dans les débats sur les divergences et convergences dans le recrutement et la reproduction des élites nationales et européennes. Il évoque également l’évolution des orientations politiques et idéologiques des élites, une question particulièrement importante à une période profondément marquée par la crise financière et économique internationale. Les analyses du rôle des élites dans des pays comme la Russie contribuent au développement d’une vision plus globale et comparative et renvoient aux problèmes spécifiques des états postcommunistes. L’évocation de questions théoriques concernant les élites et la gouvernance complète ce recueil collectif.
Show Summary Details
Restricted access

Valérie BOUSSARD: La régulation financière en France après la crise de 2008. Morphologie des élites et constitution de l’expertise en régulation financière

Extract

| 91 →

La régulation financière en France après la crise de 2008. Morphologie des élites et constitution de l’expertise en régulation financière

Valérie BOUSSARD

Professeur à Université Paris Ouest Nanterre la Défense

Les crises financières du début du XXIe siècle (2001 puis 2008) ont amené les porte-parole économiques et politiques à proposer une refondation du capitalisme, centrée sur un encadrement des pratiques financières. Alors que les rémunérations exorbitantes des banquiers, traders et dirigeants sont mises à l’index, les acteurs politiques du monde occidental appellent à une nouvelle régulation du système. Celle-ci concerne par exemple, le contrôle des risques bancaires (imposition de ratios de solvabilité pour les banques), l’interdiction de certains produits (législation sur la vente à découvert), la valorisation des actifs (remise en question des normes IFRS et du principe de fair value), l’encadrement des évaluations produites par les agences de notation. Le pouvoir politique trouve dans ces crises les arguments pour faire prévaloir sa légitimité à intervenir en amont, comme régulateur du système financier, et non plus seulement en aval, comme salvateur. La nouvelle régulation, au sens de nouvelle législation, viserait à enserrer les pratiques et stratégies des différents acteurs financiers, dans des contours déterminés et approuvés par des instances nationales ou supra-nationales (lors des grandes conférences internationales).

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.