Show Less

Le portrait individuel

Réflexions autour d’une forme de représentation XIII e -XV e siècles

Edited By Dominic Olariu

Les portraits de la fin du Moyen Âge diffèrent aussi bien des réalisations antérieures que de celles de la Renaissance. À la fois inscrits dans la tradition religieuse et reflétant une nouvelle vision du monde plus profane, ils se présentent comme des représentations novatrices de l’homme préfigurant les périodes ultérieures.
Par-delà les expressions (dévotion, réalisme, art de cour) qui évoquent habituellement ces portraits les actes du colloque réunissant les contributions de spécialistes internationaux en une approche moins convenue montrent comment le portrait fut au cœur de la pensée et de la production d’une époque charnière.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

65 AGOSTINO PARAVICINI BAGLIANI BONIFACE VIII EN IMAGES VISION D’ÉGLISE ET MÉMOIRE DE SOI

Extract

65 1 Julian Gardner, « Likeness and /or represen- tation in English and French royal portraits c. 1250–c. 1300 », Das Porträt vor der Erfindung des Porträts, éd. Martin Büchsel / Peter Schmidt, Mayence, Von Zabern 2003, p. 141–151. Hans Belting, « Wappen und Porträt. Zwei Medien des Körpers », ibid., p. 89–100. 2 Un seul pape avant Boniface VIII a été représenté par une statue : Nicolas III. Une guerre avait perturbé les relations entre Ancône et Venise et le pape était intervenu comme médiateur. En reconnaissance d’un arbitrage qui ne lui était pas défavorable, la ville d’Ancône fit ériger une statue en son honneur qui fut placée sur la forteresse Rivellino, au port d’Ancône, qui venait d’être construite. Ce seul exemple de statue d’un pape précédant le pontificat du pape Caetani ne doit pas être négligé. Il incite à penser que Boniface VIII s’est inspiré de Nicolas III. La statue de Nicolas III fut détruite en 1797 lors de l’occupation d’Ancône par les Français, mais avait déjà beaucoup souffert de l’eau salée : Gerhart Burian Ladner, Die Papstbild- nisse des Altertums und des Mittelalters (Monumenti di antichità cristiana, série 2, 4), 3 vol., Cité du Vatican, Pontificio istituto di archeologia cristiana 1941–1984, vol. 2, p. 226. Dans biens des domaines, y compris dans l’autoreprésentation, Nicolas III semble avoir été un modèle pour Boniface VIII, voir Agostino Paravicini...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.