Show Less

Etudes de sémantique et pragmatique françaises

Series:

Edited By Louis de Saussure and Alain Rihs

Les articles rassemblés dans ce recueil sont issus d’une sélection de communications portant sur la sémantique et la pragmatique du français du colloque « Le français en contextes » de l’Association for French Language Studies, tenu à l’Université de Neuchâtel en septembre 2009. Ils apportent des éclairages nouveaux et des solutions inédites à un ensemble de problématiques classiques qui relèvent des dimensions sémantique et pragmatique du français. Qu’il s’agisse de définir les usages et interprétations des marqueurs aspectuo-temporels, des opérateurs modaux ou des quantificateurs, ou qu’il s’agisse de tracer les contours d’un matériau lexical difficilement saisissable (noms de couleurs ou noms d’idéalités), les auteurs apportent un soin particulier à l’identification des niveaux de sens ; ils s’emploient non seulement à distinguer les parts respectives du code et du contexte dans l’interprétation, mais, plus subtilement encore, examinent l’encodage sémantique sous l’angle de la sélection d’informations contextuelles qu’il implique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Jacques BRES & Emmanuelle LABEAU De la grammaticalisation des formes itive (aller) et ventive (venir): valeur en langue, emplois en discours 143

Extract

De la grammaticalisation des formes itive (aller) et ventive (venir): valeur en langue, emplois en discours Jacques BRES, Université de Montpellier III Emmanuelle LABEAU, Aston University, Birmingham Introduction Le présent travail concerne un fait de grammaticalisation: pour des raisons de «renforcement expressif» (Meillet 1912), ou de «subjectivation» (Hopper & Traugott 1993), de nombreuses langues développent des tours périphras- tiques à partir des formes itive (fr., aller) et ventive (fr., venir) (Hagège 1993) qui, de verbes «pleins» de mouvement (1), deviennent des auxiliaires aspectuo-temporels (2)1. (1) Le train va à / vient de Sète (2) Le train va partir / vient de partir Ce fait a donné matière à de nombreux travaux sur aller ou sur venir, sur tel ou tel de leurs emplois en discours, avec un fort privilège accordé à ceux réalisés en (2): de futur immédiat pour aller, de passé récent pour venir, privi- lège qui, selon nous, obscurcit quelque peu la perception de l’ensemble du processus de grammaticalisation. Notre projet de recherche, qui n’en est qu’à ses débuts, entend travail- ler sur la systématique de la grammaticalisation des deux formes itive et ventive, et sur l’ensemble de leurs emplois en discours. Dans cet article, nous expliciterons les différentes structures syn- taxiques périphrastiques à partir desquelles sera exposée – de façon contras- tive sur aller et sur venir – la pluralité des effets de sens repérables en dis- cours, plus précisément ceux qui sont...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.