Show Less

Etat et bien commun

Perspectives historiques et enjeux éthico-politiques- Colloque en hommage à Roger Berthouzoz

Edited By Anto Gavric and Grzegorz W. Sienkiewicz

La notion d’Etat et celle de bien commun apparaissent aujourd’hui en constante confrontation du point de vue de leur finalité. Certes, le concept d’Etat naît avec la Modernité alors que celui du bien commun existe déjà dans l’Antiquité. Les rapports qu’ils entretiennent actuellement ne sont toutefois pas sans rappeler les questions éthiques autour de la notion de bonum commune qui se posent depuis la formation de la société publique.
Cet ouvrage invite à reprendre cette discussion dans un cadre pluridisciplinaire (philosophie, histoire, théologie, économie, droit, politique, médecine). Il met l’accent sur les questions philosophiques de l’utilisation de doctrines politiques du bien, de l’engagement social, des droits de l’homme, mais aussi de l’appréciation éthique quant aux modifications génétiques de l’être humain.
Les textes ici exposés constituent une tentative de retrouver un lien substantiel entre Etat et bien commun en proposant aux chercheurs et aux scientifiques d’assumer une responsabilité déontologique, conformément à leur mission au sein de la société.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

La Bible, l’Etat et le bien commun: Mensonge à l’opposé du bien commun - Adrian SCHENKER 181

Extract

La Bible, l’Etat et le bien commun: Mensonge à l’opposé du bien commun ADRIAN SCHENKER 1. Approche a contrario Il peut être éclairant d’illustrer une réalité que l’on veut comprendre par son contraire, p.ex. de cerner la santé, difficile à définir, par son con- traire, la maladie ou l’infirmité. Le bien commun est omniprésent dans la Bible. Il faut donc choisir un aspect. Pour le faire, posons la question: qu’est-ce qui nie le bien commun de façon absolue aux yeux de la pensée biblique? Avant d’esquisser un essai de réponse à cette question, donnons une définition provisoire du bien commun, à titre de clarification des termes et d’hypothèse de travail. Le bien commun est un produit humain et une valeur morale dont tous les membres d’une communauté bénéficient. Par produit humain entendons une réalisation culturelle qui favorise le bien- être, l’épanouissement des individus et de la communauté. (Le beau temps p. ex. est un bien dont tous bénéficient, mais c’est une donnée naturelle.) Par valeur morale comprenons le contraire de ce qui est in- juste et criminel. Parce que le bien commun est un produit culturel pour le profit de tous il ne peut être moralement mauvais, car une commu- nauté privée de justice ne peut être appelée bonne pour tous. Enfin, le bien commun ne peut être pleinement lui-même s’il en exclut certains membres de la communauté. Quant à la méthode, avant de me tourner...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.