Show Less

Exercices furieux

A partir de l’édition de l’"Orlando furioso</I> De Franceschi (Venise, 1584)

Series:

Edited By Ilaria Andreoli

Les éditions illustrées du Roland furieux ont contribué de façon décisive à faire du poème de l’Arioste un des « grands codes » de l’imaginaire européen du XVI e au XIX e siècle. Parmi elles, celle qu’imprima en 1584 à Venise Francesco De Franceschi marque un tournant dans l’iconographie de l’ Orlando furioso parce qu’il s’agit de la première édition ornée de planches gravées sur cuivre, et non plus sur bois, et parce que son influence se fit sentir bien au-delà du VIX e siècle, et bien au-delà de l’Italie, sur toute l’illustration de la poésie épique.
Les meilleurs spécialistes internationaux de l’Arioste illustré se sont rassemblés en 2011 à l’université de Caen-Basse Normandie pour mettre pour la première fois en pleine lumière l’édition De Franceschi et mieux en comprendre l’importance dans la longue histoire des éditions illustrées du Roland furieux, des premiers graveurs vénitiens jusqu’à Gustave Doré. Le volume issu de leurs travaux constitue une véritable somme, organiquement conçue, qui passionnera tous ceux qui s’intéressent à l’espace visuel du livre illustré.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

François Dupuigrenet Desroussilles: Figures et fureurs 1

Extract

Figures et fureurs Qu’un spécialiste de l’édition biblique préface les actes d’un colloque consacré aux éditions illustrées de l’Arioste peut surprendre. Et pourtant les personnages, les épisodes, les aventures, toute la légende enfin du Roland Furieux n’ont-ils pas été, comme l’Écriture elle- même – ou comme les Métamorphoses d’Ovide que Vérard publia sous le titre de Bible des Poètes –, un des « grands codes » de l’imaginaire européen du seizième au dix-neuvième siècle, et même une « Bible du peuple » selon la définition que Hegel donna de l’épopée ?1 Roland et ses compagnons ont depuis longtemps rejoint David, Salomon, Judas Maccabée, et les autres chevaliers, antiques et médiévaux, de la légende des Neuf Preux. Ils font partie, comme eux, des grandes mythologies de l’Europe. De cette épopée moderne nous connaissons maintenant assez bien l’histoire textuelle, au moins celle des origines. De Conor Fahy à Neil Harris des bibliographes « anglo-saxons » – comme on désigne en France tout auteur anglophone – ont établi avec toute la rigueur voulue les étapes de composition des éditions publiées entre 1516 et 1532 sous la direction de l’auteur, leurs variantes internes et le sens qu’il faut attribuer à celles-ci.2 Grâce à des travaux déjà anciens d’Alexandre Cioranesco, Maxime Chevalier, Charles Dedeyan ou Townsend Rich, nous connaissons aussi la manière dont le poème a très tôt circulé à travers l’Europe, en italien mais aussi en traduction...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.