Show Less

Les organisations régionales européennes et la gestion des conflits

Vers une régionalisation de la sécurité ?

Series:

Edited By Gaëlle Pellon and Michel Liégeois

Le continent européen se caractérise par une forte densité en organisations intergouvernementales compétentes dans le domaine de la sécurité. Ces deux dernières décennies, ces organisations ont vu leurs activités se multiplier, alors qu’en même temps les institutions elles-mêmes connaissaient d’importantes évolutions.
Si la littérature consacrée à ces organismes et aux conflits dans la gestion desquels ils furent impliqués est abondante, beaucoup plus rares sont les tentatives d’appréhension globale des activités multilatérales de prévention et de gestion des conflits en Europe. C’est ce vide que s’efforce de combler cet ouvrage collectif en proposant un large panorama des structures institutionnelles, des instruments et des actions des organisations régionales au profit de la sécurité en Europe.
L’originalité de la démarche empruntée est double. Elle réside tout d’abord dans la logique ternaire qui a présidé à l’ordonnancement des contributions. Cette logique correspond aux trois moments clés de la gestion des conflits, à savoir la prévention de leur émergence, de leur expansion et de leur récurrence. La seconde originalité de l’ouvrage réside dans sa volonté d’appréhension holistique de l’action des organisations régionales en Europe. Au-delà des institutions elles-mêmes, c’est bien la capacité globale de l’ensemble de celles-ci à gérer les conflits en Europe qui est évaluée par les auteurs. Les articles d’introduction et de conclusion servent cet objectif en proposant une conceptualisation systématique et en ouvrant de nouvelles perspectives de recherche liées à l’analyse de la coopération interinstitutionnelle.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Conclusion générale Difficultés, constantes et futurs enjeux de recherche Gaëlle Pellon et Michel Liégeois 317

Extract

317 Conclusion générale Difficultés, constantes et futurs enjeux de recherche Gaëlle PELLON et Michel LIÉGEOIS Quel est le véritable impact des instruments de gestion de conflits sur l’évolution des conflits ? Ont-ils un effet réel sur la dynamique du conflit, c’est-à-dire sur la prévention de l’émergence, de l’expansion et de la récurrence de la violence ? Loin d’être purement rhétoriques, ces questions touchent à un point essentiel de l’action des organisations régionales : l’efficacité de l’action. Quel bilan peut-on, dès lors, dresser de l’action des organisations régionales dans la gestion des conflits en Europe ? Le propos de cet article final est de réfléchir aux principaux enseignements qui peuvent être tirés de cette étude. Les auteurs ont, chacun à leur manière, évalué la portée et les limites des instruments utilisés par les organisations régionales pour résoudre des conflits. La variété des conclusions apportées reflète finalement la spécificité des instruments et des contextes étudiés. Cela complique d’autant plus l’exercice de synthèse proposé ici. Trois idées générales se dégagent pourtant de cette analyse collective. Celles-ci sont relatives 1) aux difficultés rencontrées par les OIG sur le terrain, 2) aux constantes observées, 3) et aux réponses qui doivent encore être apportées. I. Difficultés Le premier constat qui ressort des études de cas menées concerne les difficultés...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.