Show Less

L’avenir du fédéralisme en Belgique et au Canada

Quand les citoyens en parlent

Series:

Min Reuchamps

En Belgique et au Canada, le fédéralisme est depuis de nombreuses années un sujet d’une brûlante actualité. Son avenir y est régulièrement et intensément débattu.
Pourtant, hormis les sondages, rares sont les tentatives cherchant à mieux comprendre ce que pensent les citoyens du fédéralisme et de son avenir. Pour leur donner la parole, quatre panels citoyens délibératifs, rassemblant au total une centaine de participants, ont été organisés : deux en Belgique (à Anvers, en Flandre, et à Liège, en Wallonie) et deux au Canada (à Kingston, en Ontario, et à Montréal, au Québec). Ces rencontres ont permis aux participants de s’informer et d’échanger, pendant plusieurs heures, avec d’autres citoyens, des experts et des personnalités politiques à propos du fédéralisme dans leur pays respectif.
Fort du recueil de ces opinions mieux informées, ce livre offre une comparaison de quatre cas d’études dont les dynamiques se rejoignent et s’opposent. Différents profils de citoyens émergent de ces regards croisés et illustrent ainsi plusieurs visions divergentes de l’avenir du fédéralisme en Belgique et au Canada.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

INTRODUCTION - Le fédéralisme en Belgique et au Canada 9

Extract

9 INTRODUCTION Le fédéralisme en Belgique et au Canada En Belgique et au Canada, le fédéralisme est un sujet brûlant d’actualité depuis de nombreuses années et, on pourrait même ajouter, depuis ses origines, voire au-delà. Dans ces deux pays, le choix fédéral original ne fut jamais le fruit d’une décision unanime ou l’objet d’un large consensus entre les acteurs politiques. Au Canada, les débats entre 1864 et 1867 à l’origine de la fédération canadienne, faussement quali- fiée de confédération, ont opposé les partisans d’une grande centralisa- tion, voire d’une solution unitaire, aux tenants d’une forte décentra- lisation et donc d’un plus grand rôle aux provinces – bien que tous étaient convaincus de l’importance d’unir trois colonies britanniques en Amérique du Nord (Ajzenstat et al., 2004). Quelque 40 années plus tôt, au cœur de l’Europe, le nouvel État belge, fraîchement séparé du Royaume des Pays-Bas, adoptait en 1830 un système unitaire. On était donc loin d’imaginer qu’un jour ce pays compterait parmi les fédérations. Ce n’est qu’un siècle plus tard, qu’en opposition à l’État belge unitaire, des voix favorables au fédéralisme, souvent qualifiées de régionalistes, se font entendre de plus en plus fort ; venant du nord du pays, elles demandent une autonomie culturelle et linguistique pour la Flandre ; venant du sud du pays, elles réclament une autonomie socio-économique pour...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.