Show Less

La République démocratique allemande

Histoire d’un État rayé de la carte du monde

Chantal Metzger

La République démocratique allemande n’a eu qu’une brève existence de 1949 à 1990. Ces 41 années permettent aux historiens d’étudier d’un seul tenant la naissance, la vie et la mort d’un État.
Créée le 7 octobre 1949, la RDA est la réponse de l’Union soviétique à la création de la République fédérale par les Occidentaux, en mai de la même année. Considéré comme la vitrine du socialisme, voire même comme la 12 e puissance économique mondiale, ce pays était en fait miné de l’intérieur par un régime rigide qui n’a pas su s’adapter à l’évolution qui se produisait dans les pays voisins du bloc soviétique. Sa population, lasse de la dureté du régime, du manque de liberté et des difficultés quotidiennes, s’est finalement révoltée. L’ouverture du mur, le 9 novembre 1989, marque la fin de la Guerre froide qui avait présidé à la naissance de cet État. L’État-SED était au bord de la faillite, il était impossible de le redresser. Le peuple est-allemand a voulu, dans sa majorité, la réunification et la RDA a ainsi été rayée matériellement de la carte du monde.
Cet ouvrage tient compte des recherches les plus récentes en histoire. Elles ont été rendues possibles grâce à l’ouverture rapide des archives allemandes, de celles des pays du bloc soviétique et de celles des pays occidentaux impliqués dans l’histoire de l’Allemagne.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Conclusion - Vingt ans après : « Que reste-t-il de la RDA ? » 303

Extract

303 Conclusion Vingt ans après : « Que reste-t-il de la RDA ? »583 L’unification a projeté collectivement les Allemands de l’Est dans un autre pays et imposé très rapidement, trop rapidement peut-être, les structures, les lois et les comportements de l’« autre » Allemagne deve- nue la leur. Le célèbre groupe Puhdys compose en 1992 une chanson intitulée, Was bleibt, qui explique bien leur réaction : « il ne faut pas coller au passé, mais je ne suis pas un ignorant qui oublie trop vite ce qui s’est passé fait aussi partie de ma vie, ce qui reste, ce qu’il nous reste, ce sont des amis dans la vie »584. Cette chanson met en exergue la dimension humaine de la réunifica- tion et est devenue rapidement un succès. Après l’euphorie des premiers mois, on voit poindre un certain désarroi. Où et comment peuvent se retrouver, dans l’Allemagne réunifiée, ceux qui ont vécu en RDA ? Comment sont-ils acceptés par leurs compatriotes de l’Ouest qui esti- ment que le redressement des nouveaux Länder leur coûte cher ? Les Allemands de l’Ouest connaissaient peu et mal leurs « frères » de l’Est. Quarante-six ans de séparation et l’appartenance à deux sys- tèmes politiques et économiques diamétralement opposés avaient créé un véritable fossé. Certes, depuis 1972, les voyages s’étaient multipliés de l’Ouest vers l’Est, mais les préjugés vis-à-vis de l’Autre Allemagne subsistaient. Peu de temps...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.