Show Less

À l’avant-garde !

Art et politique dans les années 1960 et 1970

Series:

Edited By Malika Combes, Igor Contreras Zubillaga and Perin Emel Yavuz

Les années 1960 et 1970 ont vu se développer un art de la contemporanéité faisant interagir l’œuvre d’imagination et l’intelligibilité de la société, souvent dans des actions collectives et interdisciplinaires. Ainsi les mouvements de contestation en faveur d’un nouvel équilibre mondial et sociétal apparaissent-ils comme le pendant politique de l’éclatement des catégories et des pratiques artistiques, et inversement. Ils inscrivent la perception de ces années-là comme celles d’une marche commune de l’avant-garde artistique et de l’avant-garde politique, c’est-à-dire des nouvelles manières d’intervenir dans le champ artistique et de celles qui, dans le champ du pouvoir, s’inscrivent en dehors des voies de la politique classique. Avec pour objet des œuvres issues des avant-gardes artistiques des années 1960 et 1970, les études de cas interdisciplinaires qui composent cet ouvrage reviennent sur ce parallèle afin de le questionner et d’examiner en détail les multiples interpénétrations qui se sont nouées entre art et politique à ce moment historique marqué par de profondes transformations socio-culturelles.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Un révolté joyeux. Dieter Kunzelmann entre pornographie, parodie et politique : Jacopo GALIMBERTI

Extract

179 Un révolté joyeux Dieter Kunzelmann entre pornographie, parodie et politique Jacopo GALIMBERTI Doctorant, Courtauld Institute of Art Dressant un bilan du 68 allemand, Wolfgang Kraushaar a affirmé que la vie de Dieter Kunzelmann exemplifie mieux que toute autre l’escalade du processus de radicalisation qui caractérise les années 1960 en Allemagne1. Cette perspective sous-estime cependant les continuités qui ont marqué l’expérience de Kunzelmann jusqu’à sa participation à la formation des Tupamaros West-Berlin et à son incarcération en 1970. Au lieu de mettre en avant les césures qui ont jalonné son existence et de les doter d’une valeur paradigmatique, il est possible de souligner dans son parcours une superposition constante des sphères artistiques et poli- tiques entraînant leur redéfinition. Une telle approche permet de con- sidérer Kunzelmann autrement que comme un individu qui aurait aban- donné l’art pour se consacrer exclusivement à la subversion. En effet, la tentative de sauvegarder la créativité et les aspects ludiques de l’art d’avant-garde n’a cessé d’être présente tout au long de sa trajectoire dans les années 1960. Pendant cette décennie, Kunzelmann a mené des actions orientées vers la sphère publique en s’inspirant de la pensée phi- losophique et politique tout autant que de la tradition des avant-gardes. Sa vie se situe aux marges de l’histoire de l’art et interroge une disci- pline qui laisse à l’histoire sociale et aux Visual studies le privilège de se pencher sur de tels...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.