Show Less

Analyse structuro-sémantique des parémies zoophytonymiques lubà

Langue, littérature, cerveau, comportement et développement- Tome 2

Series:

Adrien Munyoka Mwana Cyalu

Tout peuple a intérêt à structurer un langage, à structurer des connaissances, à formaliser un contexte de savoir sur le monde et sur l’homme, à poser des actes d’intérêt vital et de croissance. Une analyse structuro-sémantique de cent parémies zoophytonymiques lubà, selon le modèle actantiel de Greimas appuyé par l’herméneutique des traditions, permet de montrer une organisation socioculturelle, politique, juridique et économique de ce peuple, et d’y lire ses préoccupations existentielles et cognitives. Sur le plan formel, on observe une structure binaire caractéristique des traditions orales et génératrice de rythme, ainsi qu’une syntaxe particulière. Dans la plupart des cas, les symboles sont à image existentielle, suivie d’une image prédicative.
La dissonance entre la crise lubà actuelle et son modèle social idéal a nécessité un mode d’approche d’une intervention parémiologique s’ouvrant à un nouveau champ de recherche : la neuroparémiologie.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Conclusion générale

Extract

Il est un fait de montrer, au terme de cette étude et au regard de ses résultats, que ce travail a d’abord situé le peuple lubà dans le temps et dans l’espace. Il a montré que ce peuple a une organisation sociopolitique, juridique, socioculturelle, économique et linguistique comme les autres au monde. Le luminaire a esquissé un liminaire sur la notion de littérature orale générale dans laquelle les apports des microcosmes culturels de par le monde sont aussi plus enrichissants que les vues en entonnoir de la littérature orale africaine. Cette littérature orale rapprochée de la littérature écrite devant laquelle on a l’habitude de la définir et à laquelle elle participe comme source, intertexte ou sublimation, cette étude a montré que les deux partagent au fond le même destin. La littérature orale générale vue ainsi de manière translative a rendu compte de beaucoup de ses aspects, de ses contenus, de ses typologies, de ses pertinences différentiels et identiques, de par le monde. Elle est l’apanage et le patrimoine de toutes les sociétés, de toute l’humanité. Mais les genres littéraires ne sont pas forcément les mêmes dans toutes ces sociétés, si bien que chaque société a droit à sa typologie. Il existe, a-t-on trouvé, dans le débat définitionnel mené, de multiples définitions de la littérature orale. Malgré les multiples nuances, ces définitions représentent la...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.