Show Less
Restricted access

Le multiculturalisme et la reconfiguration de l’unité et de la diversité dans les démocraties contemporaines

Series:

Jorge Cagiao y Conde and Alfredo Gómez Muller

Le débat sur le multiculturalisme, qui a accompagné pendant les quatre dernières décennies la mise en place des premières politiques multiculturalistes dans les démocraties libérales avancées, a modifié profondément notre manière de percevoir la culture et la diversité culturelle. Nos sociétés auraient ainsi pris conscience du pluralisme culturel qui les traverse, et seraient devenues plus sensibles aux injustices faites aux minorités nationales et culturelles au nom d’une certaine idnom d’une certaine idée de la nation, de la démocratie, de la liberté ou de l’égalité. Pourtant, le multiculturalisme est loin de faire l’unanimité aujourd’hui ; selon certains diagnostics, il serait même en crise.
Le présent ouvrage propose un bilan critique du multiculturalisme, tant au niveau des réalisations des politiques multiculturalistes que de ses apports théoriques au débat sur la diversité et sur l’unité en démocratie. Les conclusions des auteurs sur les trois axes privilégiés dans ce livre (fédéralisme et pluralisme national ; critiques de l’universalité ; reconnaissance du pluralisme linguistique) sont contrastées mais permettent de dresser un tableau clair et nuancé des apports et des limites du multiculturalisme dans les démocraties libérales.
Show Summary Details
Restricted access

De l’unité imposée à la diversité valorisée. politiques linguistiques de l’État guatémaltèque (Émilie Mendonça)

Extract

Émilie MENDONÇA

ATER Université Paris Est Créteil, ICD

La question de la langue, ou plus exactement des langues, est bien souvent au cœur des réflexions sur le multiculturalisme, en tant que les langues apparaissent comme l’élément le plus évident d’une différence entre communautés qui n’est pas seulement linguistique, mais aussi culturelle. En témoigne la définition donnée par les rédacteurs de l’Accord sur l’Identité et les Droits des Peuples Indigènes destiné au Guatemala, pays sortant alors d’un long conflit militaire et sociopolitique :

La langue est un des piliers sur lesquels se maintient la culture, en étant en particulier le véhicule de l’acquisition et de la transmission de la cosmovision indigène, de ses connaissances et valeurs culturelles. En ce sens, toutes les langues parlées au Guatemala méritent le même respect1.

La langue est ainsi conçue non seulement comme le moyen d’expression de la pensée humaine, mais aussi comme le reflet d’une manière spécifique de catégoriser le réel. On comprend donc pourquoi le problème de la gestion des langues est étroitement lié à la question des identités culturelles, et, plus largement, du multiculturalisme.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.