Show Less
Restricted access

Les Amériques au fil du devenir

Écritures de l’altérité, frontières mouvantes

Series:

Fatiha Idmhand, Cécile Braillon-Chantraine, Ada Savin and Hélène Aji

Il n’est pas si courant de réunir des spécialistes de différentes cultures et littératures des Amériques plutôt habitués à se retrouver dans des manifestations distinctes, selon leur champ de spécialisation et en fonction des langues ou civilisations étudiées, des classements par époques ou courants, tant dans le domaine des littératures que dans celui des autres expressions artistiques.
Interroger ainsi ce qu’on pourrait appeler « les littératures des Amériques » comme ensemble soumis conjointement aux regards critiques de spécialistes des Nords et des Suds américains ne va donc pas de soi et n’est pas chose commune dans le domaine de la recherche en sciences humaines. Les travaux réunis dans cet ouvrage veulent nous situer au cœur de la bibliothèque évoquée par Jorge Luis Borges dans ses Ficciones, dans l’Univers du Multiple dans l’Un, dans la grande archive de la littérature, pour la comprendre autrement, dans sa complexité et ses mouvements.
Show Summary Details
Restricted access

Théories transculturelles en devenir : les communautés autochtones nord-américaines face à la pensée altermondialiste

Extract



Sophie CROISY

Université de Versailles Saint-Quentin

La littérature dite autochtone ou native est née et a grandi dans un contexte transculturel forcé, un contexte de globalisation subie dont l’expression première fut la colonisation, processus tentaculaire de coercition des corps, des systèmes de pensée et des institutions culturelles et politiques des communautés autochtones à travers le monde. Malgré l’éradication de nombreuses communautés autochtones et la phagocytose culturelle que bon nombre d’autres populations autochtones ont subi, notamment dans les Amériques depuis leur « découverte » par les Européens, celles qui ont survécu à la colonisation des territoires ont su mettre en place des technologies de résistance aux pratiques coloniales, technologies qui ont conduit à la palingenèse1 des cultures colonisées acculturées, parfois même déculturées2, alors que les prédictions sur leur avenir étaient largement pessimistes. Ces processus de résistance, eux aussi faits de violence et de rejet de l’autre colonial et de ses apports culturels, ont cependant participé au développement de nouvelles formes de transculturalité marquées par des procédés d’imbrication, d’échange, parfois même de collusion entre cultures « ennemies » et dont nous pouvons dire qu’ils redéfinissent la relation entre peuples autochtones et peuples colonisateurs, au-delà du concept de choc des ← 95 | 96 → cultures ou des civilisations définie par Huntington en 19963. Cette relation est aujourd’hui perçue comme un phénomène dialectique ou dialogique...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.