Show Less
Restricted access

Le parrainage en Europe et en Amérique

Pratiques de longue durée (XVIe – XXIe siècle)

Series:

Guido Alfani, Vincent Gourdon and Isabelle Robin

Hier comme aujourd’hui, le parrainage de baptême et la parenté spirituelle qui en découle constituent dans le monde chrétien un système d’alliances sociales entre familles et individus. Par-delà les motivations religieuses de l’institution baptismale, le parrainage est un instrument au service de stratégies sociales, économiques et politiques. Depuis une dizaine d’années, les sciences sociales (histoire, anthropologie, sociologie et sciences politiques) ont fait de ce sujet un champ de recherches particulièrement dynamique à l’échelle internationale.
Cet ouvrage collectif réunit des contributions de chercheurs de onze pays européens et américains relevant de disciplines différentes. Il a pour ambition d’étudier les pratiques de parrainage dans une perspective de long terme allant du XVIe siècle à nos jours. Il propose, pour la première fois, des comparaisons sur des terrains locaux et entre les différentes confessions chrétiennes : catholicisme, orthodoxies et protestantismes. Il entend aussi mettre en perspective les réalités européennes anciennes avec les usages du parrainage tels que les ont importés mais surtout adaptés les sociétés coloniales d’Amérique. Ce livre constitue une étape dans une réflexion collective sur le parrainage qui intéressera tous ceux, chercheurs, acteurs publics, citoyens, qui réfléchissent à la construction du lien social dans les siècles passés et dans le monde contemporain. Il met en lumière la souplesse de cette institution qui a assuré jusqu’à aujourd’hui sa pérennité tout comme l’inventivité avec laquelle les populations s’en sont emparé.
Show Summary Details
Restricted access

Notices biographiques

Extract



Cécile Alexandre est diplômée d’un master à l’université Paris-Sorbonne en histoire de la famille et de la démographie.

Guido Alfani is Associate Professor at Bocconi University, Italy. He is chief editor of the journal Popolazione e Storia and a member of the editorial board of Genus. He is also the organizer of the international scientific networks EI-Net (Economic Inequality Network) and, together with Vincent Gourdon, Patrinus. An economic and social historian and an historical demographer, he published extensively on Early Modern Italy and Europe, specialising in godparenthood and more generally in social alliance systems, in economic inequality, and in the history of epidemics and famines. He is the Principal Investigator of the ERC-funded research project EINITE-Economic Inequality across Italy and Europe, 1300-1800. His recent publications include Calamities and the Economy in Renaissance Italy, Palgrave, 2013.

Violeta Barbu est professeur au département de théologie catholique de l’université de Bucarest, directrice d’études à l’Institut d’histoire Nicolae Iorga de l’Académie roumaine, et co-directrice de la collection Documenta Romaniae Historica. Ses travaux portent sur la Contre-Réforme et sur l’histoire intellectuelle et l’anthropologie juridique de la famille dans les Balkans au XVIIe siècle. Elle a récemment publié Purgatoriul misionarilor [Le purgatoire des missionnaires], Bucarest, Éditions de l’Académie, 2008 et Ordo Amoris, Bucarest, Éditions de l’Académie, 2011.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.