Show Less
Restricted access

La langue française au Québec et ailleurs

Patrimoine linguistique, socioculture et modèles de référence

Series:

Edited By Wim Remysen and Nadine Vincent

Cet ouvrage rend hommage à Louis Mercier, linguiste et lexicographe qui a consacré sa carrière à décrire le français québécois et à démystifier l’idée d’une langue unique pour l’ensemble des francophones. Les contributions publiées ici s’articulent autour de trois thèmes qui ont été au cœur de ses travaux : la mise en valeur du patrimoine linguistique, la prise en compte de la socioculture dans la description de la langue et la réflexion sur les normes et modèles linguistiques servant de référence. Si la plupart des textes portent sur le français québécois, ils ne s’y limitent pas et permettent, en s’attardant à la langue telle que perçue, analysée et décrite dans une société spécifique, d’enrichir les savoirs et les regards sur le français dans l’ensemble de l’espace francophone.

Show Summary Details
Restricted access

Que faire avec des bottes western, des médecins urgentologues et des robes cerise ? Réflexions sur l’apposition

Extract



1.  Introduction

Lors d’une discussion avec notre collègue Louis Mercier sur le traitement des appositions dans le dictionnaire en ligne Usito, et notamment sur l’emploi de cette étiquette pour les adjectifs de couleur composés, nous lui avions promis de réfléchir à la question. Nous lui offrons donc cette première réflexion sur la notion d’apposition, d’abord d’un point de vue historique, suivie d’une analyse grammaticale plus poussée à partir d’une typologie des quelque 700 cas initialement marqués en apposition dans le dictionnaire Usito. L’essentiel des exemples cités dans le présent article proviennent d’ailleurs de ce corpus. Nous espérons que cette réflexion sur l’apposition permettra par la suite un meilleur traitement lexicographique des cas d’apposition ou de complémentation nominale dans Usito.

La question de l’apposition relève de la complémentation nominale, c’est-à-dire des expansions s’accrochant à un nom ou à un pronom. Le nom et l’expansion forment un tout, plus ou moins serré. Les différences d’analyse trouvent leur origine dans la classe morphosyntaxique de l’expansion (nom, adjectif, subordonnée), sa mobilité (déplaçable ou non), sa nécessité (effaçable ou non) et ses relations sémantiques avec le noyau nominal (explicative ou déterminative). Cet article porte sur les noms qui apparaissent en expansion à un autre nom, ce que l’on appelle traditionnellement l’apposition. Cette construction se divise traditionnellement en deux types, l’apposition détachée (1) et l’apposition liée (2).

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.