Show Less
Restricted access

À la carte

Le roman québécois (2010–2015)

Edited By Gilles Dupuis and Klaus-Dieter Ertler

Le troisième volume de notre série « À la carte » propose de nouveau une radiographie du roman qui s'écrit actuellement en français au Québéc afin de capter le pouls de sa littérature au sein de l'espace francophone canadien, américain, voire européen. Quels sont les sujets, les rêves, les phantasmes traités par le roman québécois contemporain ? Quelles sont les formes privilégiées, ses styles de prédilection ? Quels défis pose-t-il à l'institution littéraire, critique et universitaire ? Comment s'inscrit-il dans le panorama culturel, en particulier au Québec et au Canada ? Quels vecteurs annonce-t-il au sein de la production romanesque pour les prochaines décennies ? Autant de questions auxquelles cet ouvrage prétend apporter quelques éléments de réponse, en suggérant des pistes de réflexion pour l'avenir de la recherche dans le secteur des lettres québécoises, de part et d'autre de l'Atlantique.

Show Summary Details
Restricted access

Une œuvre à la croisée des genres et des cultures. Le sourire de la petite juive d’Abla Farhoud (Hans-Jürgen Lüsebrink)

Extract

← 152 | 153 →

Hans-Jürgen Lüsebrink

Une œuvre à la croisée des genres et des cultures. Le sourire de la petite juive d’Abla Farhoud

Le sourire de la petite juive, paru en 2011 à Montréal, est le quatrième roman d’Abla Farhoud. Écrivaine d’origine libanaise née en 1945 et émigrée au Québec en 1951, Farhoud s’est fait connaître tant par ses romans que par ses pièces de théâtre pour lesquelles elle reçut plusieurs prix littéraires. Son œuvre, comportant jusqu’ici sept pièces de théâtre et quatre romans, auxquels s’ajoute une publication sur le Théâtre québécois contemporain (1997), se situe à la charnière entre les genres romanesque et dramatique. Lié à son activité de comédienne, notamment à Radio-Canada, et à ses études de théâtre en France (Université Paris-VIII-Vincennes) et à l’Université du Québec à Montréal, le versant théâtral domine largement son œuvre et imprègne également ses ouvrages romanesques.

Abla Farhoud a su gagner successivement une réputation d’écrivaine originale au sein des milieux littéraires et culturels au Québec, dont témoignent plusieurs prix qui l’ont récompensée. Son roman Le bonheur a la queue glissante (1998) reçut notamment le Prix France-Québec en 1999. D’autres œuvres d’Abla Farhoud reçurent également des prix littéraires : tel le Prix Arletty « Universalité de la langue française » pour sa pièce de théâtre Les Filles du...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.