Show Less
Restricted access

« Oser plus de social-démocratie » La recréation et l’établissement du Parti social-démocrate en RDA

Mit einer deutschen Zusammenfassung

Series:

Etienne Dubslaff

Cette étude retrace l’année d’existence autonome du Parti social-démocrate en RDA depuis sa fondation à la veille de la chute du Mur jusqu’à la réunification allemande. D’abord parti résolument révolutionnaire à l’encontre du régime de la RDA, le SDP puis SPD se mue progressivement en acteur majeur de la scène politique est-allemande et nationale. À aucun moment, il ne cesse d’affirmer une identité sociale-démocrate est-allemande originale. Au-delà de leurs actes, les aspirations des membres fondateurs sont au centre de ce livre.

Dieses Buch befasst sich mit dem Werdegang der Sozialdemokratischen Partei in der DDR von ihrer Gründung kurz vor dem Mauerfall bis zur staatlichen Vereinigung Deutschlands. Die ursprünglich revolutionäre, gegen die SED gerichtete Partei wird nach der friedlichen Revolution zunehmend zu einem wichtigen Akteur in der DDR und in beiden Teilen Deutschlands. Dabei hält die SDP/SPD stets eine originelle, ostdeutsch geprägte sozialdemokratische Identität hoch. Neben den Handlungen der Partei stehen auch die Hoffnungen und Wünsche der Gründergeneration im Vordergrund.

Show Summary Details
Restricted access

Deuxième chapitre : La création du Parti social-démocrate en RDA

Extract



Les pages qui suivent portent sur la création du Parti social-démocrate en RDA et sur les étapes qui y ont mené. On en étudiera a priori l’identité intellectuelle et sociologique dans le contexte de la RDA et de la social-démocratie allemande. Pour établir la portée de ce geste, il faut donc revenir a minima à l’été 1988, alors que ses initiateurs, Meckel et Gutzeit, actifs depuis longtemps dans les réseaux critiques de l’Église, envisagent une première fois de s’émanciper non seulement du régime honni mais aussi des modes de contestation ecclésiastiques. Aussi cherchera-t-on à saisir les enjeux de la création d’un parti social-démocrate au regard des identités du régime mais aussi de la contestation des années 1980 en RDA. Bien plus qu’un simple cadre, elles déterminent tant les modalités de sa fondation que l’identité que se donne le nouveau parti. Force sera en outre de remonter plus loin en arrière pour comprendre les modalités de recrutement – essentiellement dans les milieux contestataires – des futurs membres fondateurs du SDP.

Une social-démocratie révolutionnaire

Le parti contre le Parti

À plusieurs reprises, Meckel qualifie la création du SDP d’un « enfantement intellectuel » (« Kopfgeburt »)179. Là où d’autres insisteraient sans doute plus volontiers sur la dimension affective entre le créateur et son œuvre, il met en avant l’aspect intellectuel, voire tactique, de la démarche. On se...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.