Show Less

La lecture comme pratique cognitive et devoir d’éveil

"Die Schlafwandler</I> de Hermann Broch- Métamorphose d’un genre et questionnements contemporains

Series:

Isabelle Gabolde

Ce travail se veut une contribution au questionnement critique de la modernité du roman. L’analyse minutieuse de l’exploration que Hermann Broch fait de l’art du roman avec sa trilogie, Die Schlafwandler, engage le lecteur à interroger plus largement la vocation de la forme romanesque lors de sa métamorphose au premier tiers du vingtième siècle. Le pouvoir d’élucidation dévolu par Broch à ce genre déborde le cadre esthétique. L’auteur y désarticule une conception traditionnelle du temps et offre une interprétation de la situation de l’homme comme sujet de l’histoire (non comme seul sujet agissant, mais comme sujet parlant et producteur de signes). Cette étude questionne, enfin, les liens entre la modernité des ambitions de Broch et les mouvements littéraires qui lui furent contemporains en France, avant de mettre son œuvre en regard des réflexions et de la pratique artistique de deux de ses lecteurs : Milan Kundera et Henry Bauchau.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

6. «DIE SACHLICHKEIT» OU DES RAPPORTS COMPLEXES AU REEL ET A LA CONNAISSANCE, 229

Extract

229 6. «!DIE SACHLICHKEIT!» OU DES RAPPORTS COMPLEXES AU REEL ET A LA CONNAISSANCE I. 1918. HUGUENAU, ENFANT DU REALISME!? Les résonances entre motifs manifestent désormais leur place incontournable dans la construction architectonique de la trilogie. Cette technique narrative apparaît, de surcroît, tel un outil surprenant d’approfondissement du temps, elle permet d’en sonder différentes potentialités et d’envisager ainsi l’histoire sous un jour parfois métaphysique et philosophique. Le dernier tome de la trilogie nous porte au dernier stade des époques appréhendées, à savoir celui du réalisme. Le nom de Huguenau est accolé à ce terme dans le titre de cette troisième partie. Notre analyse cherchera à déterminer le lien qui l’attache à cette période, considérant que l’auteur, dans une lettre du 19 juillet 1931 adressée à ses éditeurs, qualifie lui-même le personnage réaliste «!d’enfant de son temps!» (il écrit précisément de Huguenau qu’il est «!das adäquate Kind seiner Zeit!»1). Il sera intéressant d’apprécier la signification de cette expression au regard d’un tome embrassant des histoires multiples, des assises de consciences variées, une multiplicité de réalités enfin. Les valeurs morales ont disparu, l’autonomie domine dans un irrationnel débridé, la guerre s’éternise, une révolution pointe, égoïsmes et indifférence demeurent… Huguenau serait l’enfant de parents aussi multiples!?! Afin de préciser le lien entre le personnage et son temps, tel que l’envisage Hermann Broch, il convient, tout d’abord,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.