Show Less

Les disciplines dans l’enseignement bilingue

Apprentissage intégré des savoirs disciplinaires et linguistiques

Series:

Gabriela Steffen

Cet ouvrage examine les pratiques discursives bi-plurilingues en classe pour faire une description empirique détaillée de l’apprentissage bilingue et intégré des savoirs dans diverses disciplines scolaires. En analysant les processus d’apprentissage mobilisés par l’enseignement bilingue, il participe à l’étude de ceux qui interviennent dans l’acquisition des langues secondes. En étudiant l’intégration de l’apprentissage des disciplines et des langues, ainsi que l’élaboration bilingue des savoirs, il contribue également à la recherche en didactique intégrée et en didactique du plurilinguisme. Au cœur de cet ouvrage, les disciplines et leurs enjeux linguistiques, ainsi que la dynamique entre travail disciplinaire et travail linguistique sont abordés dans une perspective interactionniste, située et bi-plurilingue.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Partie I : Cadrage théorique

Extract

Chapitre 1 : Acquisition des langues et interaction Ce premier chapitre présente les théories de l'acquisition des langues dans une perspective de l'interaction. Pour commencer (1), nous discutons brièvement et de manière générale du lien entre acquisition, apprentissage et interaction, que nous approfondissons tout au long de ce chapitre. Ensuite, nous examinons le rôle de l'interaction pour l'acquisition des langues selon deux courants de recherche différents. Nous présentons ainsi d'abord la recherche qui se base sur l'hypothèse de l'interaction et le modèle input–interaction–output, qui reconnait à l'interaction un rôle facilitateur pour l'acquisition de L2 (2). Puis, nous passons en revue l'approche socio-interactionniste des processus d'apprentissage (3) et les théories et perspectives de recherche qui adoptent une telle approche : les théories socioculturelle du développement de Vygotsky (3.1) et sociointeraction- niste de l'apprentissage de L1 de Bruner (3.2), les théories socioculturelles de l'apprentissage des L2 (3.3) et de l'apprentissage situé (3.4), et, finalement, les travaux sur la communication exolingue (3.5) et l'approche interactionniste de l'apprentissage des L2 (3.6). Celle-ci souligne le rôle constitutif de l'interaction pour les processus d'apprentissage. Notre étude s'inscrivant dans cette dernière, nous détaillons les outils théoriques et méthodologiques qu'offre une approche de l'analyse conversationnelle appliquée à une théorie socioculturelle de l'apprentissage et, plus spécifiquement, à l'apprentissage de L2 (3.6.1-3.6.4). Pour terminer, une section est consacrée à la présentation des notions de compétence de communication,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.