Show Less

Être et avoir un corps

Corps quotidien, corps scénique

Series:

Nadia Foisil

Cette recherche théorico-empirique désarticule le corps et l’étudie dans ses dimensions anthropologique, anatomophysiologique, neuroscientifique, scénique. Le jeu est dans la comédie sociale et le comédien le transporte sur la scène. Les rôles dépendent de la structure de la société, de la place de l’acteur et de son individualité. Ils évoluent selon des facteurs extérieurs et intérieurs à l’humain. Certains acteurs s’approprient plus facilement leur rôle que d’autres, épousent gestuelle et discours de chaque classe, abandonnent un costume pour en revêtir un autre. Le théâtre est le domaine qui érige ce jeu des rôles en profession. Dès lors, l’interrogation sur la latitude du comédien à jouer requiert une contextualisation et appelle la question de l’inné et de l’acquis. L’humain joue-t-il d’emblée ou apprend-il à jouer ? Dans quelle mesure le corps est-il un instrument expressif théâtral et social?

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Prologue Méthodologique : Qu’est-ce que L’anthropologie Théâtrale ?

Extract

39 Prologue Méthodologique : Qu’est-ce que L’anthropologie Théâtrale ? L’Anthropologie Théâtrale a-t-elle un caractère scientifique ? Elle ne pratique pas de mesures, elle n’utilise pas de méthode statistique, elle ne se sert pas des connaissances de la médecine, de la biologie, de la psychologie, de la sociolo- gie ou des sciences de la communication pour en déduire des conséquences quant au comportement de l’acteur. Elle se fonde sur la recherche empirique dont elle tire des principes généraux. Elle se situe dans une dimension pratique et vise donc l’efficacité de l’action scénique. Elle circonscrit un secteur de recherche et forge les instruments théoriques pour l’explorer. Elle repère des lois pragmatiques. Bref, est-ce une science ?35 La première interrogation, qui a émergé au moment où nous avons initié cette recherche sur le théâtre a été la suivante : de quel théâtre parle-t-on ? En effet, les formes de représentation scénique sont nombreuses. Certaines se ressemblent et empruntent les unes aux autres tandis que d’autres diffèrent considérablement. Tout au long de nos recherches théoriques et empiriques, l’aller-retour perma- nent d’une tradition scénique à l’autre, d’une approche scientifique à l’autre, d’un pays à l’autre, constitue un fil conducteur, selon lequel nous avons défini les étapes essentielles de cette exploration. Nous avons corporellement pris part à l’expérience esthétique théâtrale notamment par le biais de l’observation-parti- cipante et utilisé notre propre corps comme instrument et terrain de recherche. Au...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.