Show Less

Être et avoir un corps

Corps quotidien, corps scénique

Series:

Nadia Foisil

Cette recherche théorico-empirique désarticule le corps et l’étudie dans ses dimensions anthropologique, anatomophysiologique, neuroscientifique, scénique. Le jeu est dans la comédie sociale et le comédien le transporte sur la scène. Les rôles dépendent de la structure de la société, de la place de l’acteur et de son individualité. Ils évoluent selon des facteurs extérieurs et intérieurs à l’humain. Certains acteurs s’approprient plus facilement leur rôle que d’autres, épousent gestuelle et discours de chaque classe, abandonnent un costume pour en revêtir un autre. Le théâtre est le domaine qui érige ce jeu des rôles en profession. Dès lors, l’interrogation sur la latitude du comédien à jouer requiert une contextualisation et appelle la question de l’inné et de l’acquis. L’humain joue-t-il d’emblée ou apprend-il à jouer ? Dans quelle mesure le corps est-il un instrument expressif théâtral et social?

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 10 : Le Comédien Avec le Spectateur

Extract

239 Chapitre 10 : Le Comédien Avec le Spectateur Beim Theater ist auch der Zuschauer ganz wichtig. Der Zuschauer entscheidet auch über die Aufführung. Also, das heißt, wenn der Zuschauerraum fast leer ist und da sind fünf Leute und vier davon schlafen ein, ist die Aufführung ganz anders als wenn achthundert begeisterte Leute sitzen. Nur als Beispiel. Das ist im Kino völlig anders, also im Kino kann man manchmal auch nachts alleine sitzen, der Film ändert sich nicht dadurch. Beim Theater ändert sich aber die Spielweise der Schauspieler, die En- ergie, das ist eine wirkliche Interaktion, die daraus entsteht und das ist das Spezielle im Theater. Und ich glaube, um diese Sachen alle aufrecht zu erhalten, um zu begrei- fen, brauchen wir das Theater. Also letztlich um zu begreifen, dass wir doch immer eine sehr direkte Kommunikation miteinander brauchen. Dass wir nicht alles über kompliziertere Kommunikationsformen organisieren können, sondern dass wir doch immer sehr direkt miteinander verhandeln müssen.469 Ainsi, non seulement, le comédien ne peut faire exister son théâtre que par le concours du spectateur sans qui il n’est pas de théâtre, mais encore par l’inte- raction qui se produit entre l’un et l’autre dans l’espace de la représentation, scène et partie dévolue aux spectateurs, si ces deux lieux se trouvent séparés. Par-delà cette conception du geste devenant jeu au contact et par la participa- tion du spectateur, les traditions théâtrales se distinguent les...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.