Show Less
Restricted access

La question de l’auteur en littératures africaines

Actes du 14e Congrès de l’APELA à Aix-la-Chapelle, 22 au 24 septembre 2011

Series:

Anne Begenat-Neuschäfer and Catherine Mazauric

Le 14 e Congrès de l’Association pour l’étude des littératures africaines (APELA) entendait poser la question de l’auteur dans le champ spécifique des littératures africaines (domaines francophone et lusophone notamment). Après la question de l’« invention » de l’auteur africain, des raisons et des opérations qui la rendraient possible, il convient en effet de se pencher sur les instances de légitimation de l’auteur africain et de son œuvre : outre les éditeurs du « centre », les collections patrimoniales, les prix littéraires, les festivals, salons et rencontres littéraires, la critique littéraire, les médias audio-visuels et jusqu’aux réseaux sociaux jouent aujourd’hui un rôle dans la « fabrique » de l’auteur reconnu. Les contributions réunies ici examinent enfin la négociation, dans le contexte africain, entre les figures et postures d’auteur et l’insistante question de l’oralité anonyme et collective.
Show Summary Details
Restricted access

Notices biographiques

Extract



Marie-Rose Abomo-Maurin enseigne à l’Université de Yaoundé 1-Cameroun, au département de Littérature et civilisations africaines. Ses recherches portent sur les littératures francophones et africaines, la littérature de la Caraïbe d’expression française, la littérature orale africaine et la littérature en langues africaines (Afrique centrale), l’ethnolinguistique. Elle s’intéresse aussi à la littérature brésilienne. Elle a publié une douzaine d’ouvrages et reçu plusieurs prix et distinctions pour ses travaux académiques.

Anne Begenat-Neuschäfer est titulaire de chaire à l’Institut de Philologie Romane de l’Université d’Aix-la-Chapelle (RWTH Aachen, Allemagne) depuis 1998 et spécialiste des littératures belge et africaine d’expression française (Afrique de l’Ouest). Depuis 2008, elle s’intéresse à une approche comparatiste des littératures africaines, tant française que portugaise (Angola, Mozambique et Guinée-Bissau). Parmi ses récentes publications sont Nouvelles tendances du conté et du narré en Afrique de l’Ouest (2011) avec Jean-Marie Kouakou, Vozes femininas de África. Poesia e Prosa (2014) avec Flavio Quintale et Poesia do terceiro espaço. Lírica lusófona contemporânea (2014) avec Verena Dolle.

Anis Ben Amor est enseignant-chercheur à l’Institut Supérieur des Sciences Humaines de l’Université de Tunis El Manar. Il a suivi un parcours en études africaines et ethnologie européenne à l’Université Humboldt de Berlin, et a obtenu un doctorat en littératures et cultures africaines en 2011. Il est également le coordinateur scientifique du groupe de recherche interdisciplinaire « La Tunisie en transition » ainsi...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.