Show Less
Restricted access

Formes et réformes de la paternité à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne

Edited By Aude-Marie Certin

Cet ouvrage collectif porte sur l’histoire de la paternité à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne. Partant de l’étude de sources variées (livres de famille, textes doctrinaux, testaments, images, etc.), les contributions étudient la place faite aux pères dans la famille et dans la société au sein du monde occidental. À la croisée de l’histoire de la parenté et de l’histoire du genre, de l’histoire religieuse et de l’histoire sociale, ce livre propose un éclairage inédit sur l’évolution des formes de la paternité dans un contexte marqué par les réformes religieuses et par d’importantes reconfigurations politiques, en particulier dans les sociétés urbaines.
Show Summary Details
Restricted access

Saint Joseph et la réforme de l’Église : L’émergence d’un modèle (XIVe siècle – début du XVIe siècle)

Extract



Dans le très satirique Avertissement sur les reliques qu’il publie en 1543, Jean Calvin livre un inventaire des multiples ossements et objets divers accumulés au fil des siècles dans une frénésie dévotionnelle qu’il entend dénoncer. Dans cette sorte de hiérarchie de la sainteté refusée, saint Joseph arrive en troisième position, juste après le Christ et la Vierge, et avant saint Michel et saint Jean-Baptiste. Cette position privilégiée apparaît sans doute naturelle à un lecteur assidu de l’Évangile, mais elle témoigne aussi de l’importance accordée par Calvin au cadre de la famille nucléaire. Car le père du Christ est loin d’avoir bénéficié d’une telle place dans la spiritualité médiévale, et le virulent réformateur ne peut consacrer que quelques lignes à son sujet, après les dizaines de pages dédiées aux reliques du Christ et de sa mère1. Certes, la dévotion à saint Joseph existe bel et bien au XVIe siècle, et l’auteur protestant a peut-être eu connaissance de la Somme du dominicain milanais Isidore Isolani consacrée au père du Christ et publiée en 15222. Avant lui, quelques théologiens et prédicateurs, surtout franciscains, ont bien tenté de hisser Joseph au sommet de la sainteté, détrônant Jean-Baptiste au titre de plus grand saint après la Vierge. Mais ces efforts sont récents et se sont heurt...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.