Show Less
Restricted access

Formes modernes de la poésie épique

Nouvelles approches

Series:

Judith Labarthe-Postel

Genre faussement désuet, la poésie épique, loin de consister seulement en un poème célébrant les exploits d’un héros, apparaît comme un genre polysémique, échappant à toute réduction idéologique de type nationaliste, donnant accès à une subtile représentation de soi dans ses rapports à l’Autre, renaissant sans cesse hors de ses frontières génériques. Dans ses formes stylistiques, liées à l’oralité ou au passage à l’écrit, populaires ou savantes, ou dans ses effets de sens (le «travail» épique, la «poétique de la fixité», la représentation du monde), sa modernité, historique ou théorique, est incontestable.
L’ouvrage se propose d’explorer diverses formes modernes de la poésie épique selon un axe qui suit la Route de la Soie (d’Europe en Extrême-Orient, en passant par l’épopée arabe et persane). En émerge l’hypothèse de l’épopée comme genre universel, ou reposant du moins sur un «fondement anthropologique» commun.
Cette synthèse comparatiste, fruit du travail de chercheurs de différentes nationalités, spécialistes de littératures, de langues, d’histoire de l’art, ou de musicologie, renouvelle l’approche du genre grâce à l’ampleur des domaines linguistiques et culturels mis en relation, et à l’originalité des outils d’analyse proposés.
Contenu: Roderick Beaton: La fortune de Digénis Akritis: de l’épopée médiévale au symbole du nationalisme grec – Aboubakr Chraibi: Épopée et récit héroïque dans le domaine arabe médiéval – Frédérique Toudoire-Surlapierre: L’héritage des poèmes eddiques: une contribution scandinave à la poésie épique moderne? – Jean Blankoff: Paganisme et magie dans Le Dit de la campagne d’Igor – Dominique Millet-Gérard: Bucolique et épopée dans quelques passages de The Fairie Queene – Bruno Méniel: L’Espagne dans la Poésie épique française à la fin de la Renaissance – Fiona McIntosh-Varjabédian: La Henriade de Voltaire: horreur épique et horreur historique – Jean Gillet: Du dernier au premier homme: le brouillage des signes dans l’épopée de Grainville – Jean-Louis Backès: La petite épopée à l’aube du romantisme – Marie Blain-Pinel: Pour une dynamique des genres au sein de l’épopée dans La Légende des siècles (Première série) – Daniel Madelénat: Heurs et malheurs du modèle épique médiéval dans l’espace littéraire français au second XIXe siècle – Judith Labarthe: L’épyllion dans la poésie de Constantin Cavafis et de W. H. Auden – Hélène Henry: Axmatova épique (remarques sur le genre du Poème sans héros) – Lucile Arnoux-Farnoux: Le Retour des caravelles d’António Lobo Antunes, jeu intertextuel ou épopée moderne? – Christophe Imbert: Le héros pétrifié: pour une approche de l’épopée comme poétique de la fixité – Jean-Claude Ranger: La nature dans l’épopée – Florence Goyet: Le «travail épique», permanence de l’épopée dans la littérature moderne – Jean-Philippe Grosperrin: La faiblesse et la gloire. Sur la représentation du héros moderne dans les opéras français imités de La Jérusalem délivrée (1686-1722) – Nicolas Surlapierre: La maladie épique dans les écrits sur l’art de Pierre Jean Jouve – Claudine Le Blanc: Cennamma de Kittūr, l’échec d’une épopée populaire de l’Inde indépendante – Rachel Harrison: Facing Demons: Sida Marries Totsakan in Sidaoreuang’s Modern Thai Reinventions of the Epic Ramayana (Ramakien) – Lara Maconi: Gesar de Pékin? Le sort du Roi Gesar de Gling, héros épique tibétain, en Chine (post-)maoïste – Philippe Postel: En Chine, une épopée introuvable? Le cas du Roman des Trois Royaumes – Claire-Akiko Brisset: Le Heike monogatari dans le Japon médiéval: un «chant pour les morts»?