Show Less
Restricted access

Carte mentale et science politique

Regards et perspectives critiques sur l’emploi d’un outil prometteur

Series:

Sandra Breux, Min Reuchamps and Hugo Loiseau

Peut-on substituer l’image au discours et conserver une démarche scientifique ? Dans ce livre, une équipe interdisciplinaire, réunissant des chercheurs belges et québécois, explore cette question à travers l’outil « carte mentale ».
Rarement utilisé en science politique, cet instrument de collecte de l’information permet d’accéder à des données originales, spontanées et libres à propos d’une multitude d’objets, allant du cyberespace au fédéralisme, en passant par des politiques publiques et des sujets sensibles tels que les génocides.
En mettant en évidence les différentes acceptions et les diverses formes de la carte mentale et en soulignant les forces mais également les limites de cet outil, l’objectif de cet ouvrage est d’identifier les potentialités que recouvre cet instrument de collecte de l’information pour la science politique et les sciences sociales en général.
Contenu : Sandra Breux/Min Reuchamps : Introduction – Hugo Loiseau/Sébastien Brunet : Définitions – Hugo Loiseau : La carte mentale comme instrument de collecte de l’information : une évaluation – Élodie Flaba/Geoffrey Grandjean/Min Reuchamps : « Dessinez la Belgique » : une approche par carte mentale du fédéralisme belge – Hugo Loiseau : Une exploration du cyberespace à travers les cartes mentales – Geoffrey Grandjean : Le(s) génocide(s) vu(s) par des jeunes : représentations et localisations – Frédéric Claisse/Geoffrey Joris : Les cartes conceptuelles comme savoir émergent : forces et faiblesses d’un modèle « performatif » de la participation – Régis Dandoy/Geoffroy Matagne : La carte mentale : regard critique et méthodologique – Min Reuchamps/Sandra Breux/Hugo Loiseau : Conclusion.