Show Less
Restricted access

Communication difficile : le cas de l’autisme

Une étude comparative des déficits pragmatiques chez des enfants français et allemands atteints d’autisme ou du Syndrome d’Asperger

Series:

Lucia Bolzoni

Cette étude aborde le problème des éventuels déficits pragmatiques des enfants autistes et Asperger de langue française et allemande. En allemand et en français, il y a des différences dans les domaines des pronoms personnels, adjectifs possessifs et connecteurs pragmatiques. Dans certains cas, en effet, l’information est explicitement marquée en français et laissée implicite en allemand, dans d’autres cas, c’est l’inverse qui vaut. L’hypothèse de départ de cette étude a été celle de vérifier si dans tous les cas où l’une des deux langues considérées laisse implicite l’information alors que l’autre la marque explicitement, les locuteurs de la première seront désavantagés par rapport aux locuteurs de la seconde. Pour valider cette hypothèse, nous avons rédigé des tests pragmatiques en langue française et allemande qui ont été passés à des enfants autistes et Asperger et à des groupes contrôle appariés en âge mentale. Les performances des enfants montrent que la langue mère joue un rôle intéressant, mais aussi d’autres facteurs, tels que l’âge chronologique ou le QI général.
Contenu : Description et objectif du projet – Autisme et Syndrome d’Asperger – Présentation du test en théorie de l’esprit et illustration des résultats – Analyse des déficits pragmatiques typiques de la population autiste – Illustration des tests pragmatiques – Résultats des tests pragmatiques et conclusions générales.