Show Less
Restricted access

Quoi! Vous voulez traduire «Goethe»?

Essai sur la traduction des noms propres allemands-français

Series:

Thierry Grass

Vouloir traduire des noms propres peut surprendre de prime abord et pourtant, il ne s’agit nullement d’une pratique marginale: Aristoteles est Aristote; Karl der Große, Charlemagne; die Familie Feuerstein, la famille Pierrafeu; Osama Bin Laden, Oussama Ben Laden. Il en va de même pour les noms de lieux: Katar est le Qatar; Nizza, Nice; der Aralsee, la mer d’Aral; das Weiße Haus, la Maison-Blanche. Pour ce qui est des noms d’œuvres et d’événements, les traductions sont nombreuses et die Mona Lisa est la Joconde; Der Steppenwolf, Le Loup des steppes; die Invasion, le Débarquement et ainsi de suite. Ce livre présente une synthèse complète sur la question de la traduction des noms propres en général ainsi que de l’allemand vers le français en particulier. Il propose une classification conceptuelle des noms propres en quatre grandes catégories (anthroponymes, toponymes, ergonymes, pragmonymes) et donne des instructions quant à leur traduction, des informations quant à leur syntaxe ainsi que des explications quant à leur évolution. Il constitue aussi un ouvrage scientifique de référence, illustré de nombreux exemples, qui aborde la question de la constitution d’une base de données lexicale des noms propres et ouvre de nombreuses pistes concernant leur traitement informatique.
Contenu: Traduction des noms propres – Typologie des noms propres – Bases de données lexicales – Traduction automatique – Onomastique – Lexicographie bilingue – Linguistique informatique.