Show Less
Restricted access

Identité de la marge

Approche anthropologique du Rif

Series:

Khalid Mouna

Entre fantasmes et stéréotypes, de nombreux écrits académiques et journalistiques véhiculent une image négative du Rif. Pourquoi apparaît-il comme une région isolée, hostile, fermée sur elle-même ? Ce livre questionne ces stéréotypes au travers d’une perspective historique et anthropologique et remet ainsi en cause la division bled siba (dissidence) et bled Makhzen. Il dévoile ainsi les limites des approches anthropologiques fondées sur les notions d’anarchie, d’homme d’honneur ou encore d’homme de baraka. Cette double perspective analyse les événements qui ont secoué la région sur le plan politique : la révolte de 1958-59 ; celle de 1984 et, enfin, le Hirak de 2016-2017 suite à la mort de Mohssine Fikri.

Le livre nous permet également de mieux saisir les transformations qu’a connues le Rif sur le plan économique avec la culture du cannabis et explore ainsi comment cette région est devenue le terrain où se joue la question politique au Maroc, et cela depuis l’indépendance en 1956. Le Rif est le symbole d’une contestation contre l’injustice sociale et économique ; il s’est construit comme l’espace qui cristallise les rapports complexes entre le centre et la marge. 

  
Cet ouvrage montre en quoi le contexte historique, politique et économique participe à la formation d’une identité de la marge. 

Table of contents