Show Less
Restricted access

Byzance et ses voisins, XIIIe-XVe siècle : art, identité, pouvoir

Series:

Edited By Elisabeth Yota

Depuis l’occupation latine en 1204 et jusqu’à la chute de Constantinople en 1453, l’empire byzantin a connu un grand éclatement territorial et perdu de nombreuses et importantes provinces. L’indépendance des peuples qui autrefois étaient sous l’autorité de Byzance, la présence des Latins dans plusieurs régions de l’empire même après la fin de l’occupation latine et l’avancement progressif des ottomans ont forgé de nouveaux points de repères et créé des interactions dans tous les domaines.

Cet ouvrage est issu d’un colloque qui a eu lieu du 19 au 20 mars 2015 avec le soutien du LabEx EHNE, de la Sorbonne Université et du Centre André Chastel. Son objectif est d’étudier et de contextualiser la production artistique et culturelle des centres géopolitiques sous l’autorité de l’Empire byzantin ou en contact avec celui-ci durant sa dernière phase. Chacune des quatre parties vise à mettre en lumière une autre face de créativité et de transformation ou de nouveauté qui résulte de la profonde mutabilité de cette période, définie par l’affrontement et les échanges entre les différentes entités sociopolitiques dans toute la Méditerranée.