Chargement...

Grands courants d’échanges intellectuels : Georg Brandes et la France, l’Allemagne, l’Angleterre- Main currents of Intellectual Exchanges: Georg Brandes and France, Germany, Great Britain

Actes de la Deuxième Conférence Internationale Georg Brandes, Nancy, 13-15 Novembre 2008- Proceedings of the Second International Georg Brandes Conference, Nancy, 13-15 November 2008

de Annie Bourguignon (Éditeur de volume) Konrad Harrer (Éditeur de volume) Jørgen Stender Clausen (Éditeur de volume)
Comptes-rendus de conférences XVI, 454 Pages

Résumé

Le Danois Georg Brandes (1842-1927), considéré comme l’un des pères de la littérature comparée, exerça, en tant que critique littéraire, une influence déterminante sur son époque. Il fut également un intellectuel engagé, défendant la liberté individuelle et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ainsi que la cause de la paix pendant la Première guerre mondiale.
Les pays qu’il connaissait le mieux, et où il avait les plus nombreux contacts, étaient la France, l’Allemagne et l’Angleterre. Les relations que Brandes entretenait avec ces pays ont été au centre de la Deuxième Conférence Internationale Georg Brandes (Nancy, 2008), dont les contributions sont rassemblées dans ce volume. La provenance des auteurs (France, Danemark, Italie, Allemagne, Suède, Grande Bretagne, Etats-Unis, Tchéquie…) témoigne de la dimension internationale de l’entreprise. La présence, aux côtés des meilleurs spécialistes de Brandes, de représentants de disciplines autres que les études scandinaves (littérature française, allemande, anglaise, philosophie, histoire, etc.) reflète la diversité et la richesse de l’œuvre brandésienne.
The Danish writer Georg Brandes (1842-1927) is regarded as one of the founders of comparative literature. As a literary critic, he was highly influential in his time. He was also a politically engaged intellectual, advocating individual freedom and peoples’ right to self-government; he also refused to take sides during the First World War and opposed warfare.
The countries he knew best and where he had most friends and correspondents were France, Germany and Britain. Brandes’ relationship to those countries was the subject of the Second International Georg Brandes Conference held in Nancy (France) in November 2008. The papers that were delivered there are collected in this book. The authors are from various countries (France, Denmark, Italy, Germany, Sweden, Great Britain, USA, Czech Republic…), stressing the international dimension of their research. The presence of the best Brandes’ specialists as well as of scholars from various fields other than Scandinavian studies (French, German, English literature, philosophy, history, etc.) shows the diversity and richness in Brandes’ work.

Résumé des informations

Pages
XVI, 454
ISBN (Broché)
9783034303040
Langue
Français
Published
Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2010. XVI, 454 p., 18 ill. en couleur et n/b

Notes biographiques

Annie Bourguignon (Éditeur de volume) Konrad Harrer (Éditeur de volume) Jørgen Stender Clausen (Éditeur de volume)

Les responsables de la publication : Annie Bourguignon est professeur émérite de l’Université Nancy 2, spécialiste de littérature scandinave et de littérature comparée. Konrad Harrer, docteur en études germaniques, est actuellement maître de conférences à l’Université Nancy 2. Jørgen Stender Clausen, professeur en langues et littératures nordiques à l’Université de Pise, est spécialiste de philologie nordique et de philologie italienne. The Editors: Annie Bourguignon is an emeritus professor at the University Nancy 2, specialised in Scandinavian literature and comparative literature. Konrad Harrer, a doctor of German studies, is presently a senior lecturer at the University Nancy 2. Jørgen Stender Clausen is a professor of Nordic languages and literatures at the University of Pisa, with Nordic and Italian philology as his special fields of research.

Précédent

Titre: Grands courants d’échanges intellectuels : Georg Brandes et la France, l’Allemagne, l’Angleterre- Main currents of Intellectual Exchanges: Georg Brandes and France, Germany, Great Britain