Show Less
Restricted access

Henri Wallon (1879–1962) : action pensée, pensée de l'action

Itinéraires croisés : politique, philosophique, psychologique

Serge Netchine and Gaby Netchine-Grynberg

Henri Wallon (1879–1962), éminent psychologue de l’enfant, fut aussi, à partir des années 1900, un acteur de la vie intellectuelle et politique française. Cet ouvrage parcourt les grands thèmes de ses recherches sur les enfants souffrant ou non de pathologies mentales, en les articulant à ses engagements de citoyen et à ses positionnements intellectuels. Sont envisagées, au regard du contexte politique et culturel, les prises de position et les actions effectuées par Henri Wallon au cours d’une période historique qui fut riche en événements et en retournements. De plus, cette recherche illustre la détermination d’une doctrine philosophique intégrant le résultat des controverses entre courants spiritualistes et matérialistes apparues tout au long des XIXe et XXe siècles ainsi que l’élaboration d’une démarche scientifique sur le développement psychologique qui intègre des enjeux pratiques et sociétaux.

Ce livre met finalement en lumière ce qui, du parcours d’Henri Wallon, mérite d’être souligné et d’intervenir dans les problèmes contemporains.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 14. « Soldats de la honte » et réalité psychologique

Extract

| 121 →

CHAPITRE 14

« Soldats de la honte » et réalité psychologique

Mettre en « avant-poste » de cette partie ce qui relève de la pratique d’un médecin occupé à soigner des blessés de guerre pourrait étonner. En réalité, les leçons que Wallon a tirées de cette expérience ont été cruciales pour sa conception de la psychologie, au point qu’elle l’a conduit à remanier sa thèse sur L’enfant turbulent rédigée avant 1914 et à ne la soutenir qu’en 1925.

Voici donc Wallon embarqué « dans la mêlée » (à la différence de son aîné Romain Rolland qui, refusant de s’impliquer dans un conflit qu’il abhorre, a pris ses distances en Suisse), au titre toutefois non de combattant mais de médecin, affecté dans un hôpital de campagne proche du front pour soigner les soldats ayant subi la vie de tranchée, les horreurs des bombardements, des attaques allemandes et des assauts lancés contre l’ennemi. Trois articles suivront, dont l’un cosigné avec Georges Dumas1, parus en 1919-1920.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.