Show Less
Restricted access

Recherche académique et innovation

La force productive de la science

Series:

Edited By Dimitri Uzunidis

De l’auteur au lecteur en passant par l’éditeur… du scientifique à l’entrepreneur en passant par l’inventeur… du laboratoire de recherche à l’industrie en passant par l’entreprise…, les connaissances scientifiques se diffusent dans l’économie. Elles sont générées, captées, enrichies, combinées pour resurgir en tant qu’innovations. La valorisation de la recherche, que l’on peut définir comme le processus de transformation des savoirs fondamentaux en nouvelles marchandises (technologies, biens de consommation, services divers), constitue la première étape de la concrétisation de la science en tant que force de production. Le marché, les stratégies des entreprises et des entrepreneurs, le cadre institutionnel, ou encore l’action publique incitent la valorisation de la recherche, créent des opportunités d’innovation et orientent les applications technologiques de la recherche. Mais, dans l’économie contemporaine de l’information, de la connaissance et de l’innovation permanente, le passage de la recherche au marché révèle souvent des comportements déviants : fraudes, sélection, appropriation, spéculation, concentration, financiarisation…

Les auteurs de ce volume, après avoir montré les mécanismes de la valo- risation de la recherche actuels et passés, s’interrogent sur leurs risques économiques et sociaux pour constater le besoin d’une véritable socialisa- tion de la production scientifique et du contrôle de ses applications.

Show Summary Details
Restricted access

Les Auteurs

Extract



Bertrand Bocquet est professeur à l’Université de Lille. Il dirige la Boutique des Sciences Nord de France. Il effectue ses recherches au laboratoire Histoire des technosciences en société du CNAM à Paris sur l’analyse et l’expérimentation des interfaces STS (Sciences, Techniques, Société) par l’entrée des recherches participatives, la co-production des connaissances et la citoyenneté scientifique et technique. Il est auteur ou co-auteur de plus de 200 publications dont 118 articles et communications internationales, cinq chapitres de livre et quatre brevets (bertrand.bocquet@univ-lille1.fr).

Sophie Boutillier est économiste et sociologue, maîtresse de conférences habilitée à diriger des recherches en économie à l’Université du Littoral-Côte d’Opale, elle est directrice du master Management de l’innovation. Elle est vice-présidente du Réseau de Recherche sur l’Innovation et directrice du comité scientifique de la revue Innovations. Revue d’économie et de management de l’innovation/Journal of Innovation Economics &Management, dont elle est aussi cofondatrice. Ses travaux de recherche portent principalement sur l’économie de l’entrepreneur et l’innovation. Elle a récemment dirigé l’ouvrage Entrepreneuriat et innovation, Contextes et concept (Peter Lang, 2017) et a co-publié (avec Dimitri Uzunidis), L’entrepreneur (Londres, ISTE, 2017) (sophie.boutillier@univ-littoral.fr).

David F. J. Campbell, chercheur en sciences politiques, enseigne à l’Université des Arts appliqués de Vienne, à l’Alpen-Adria-University Klagenfurt, Faculty for Interdisciplinary Studies (iff), Institute of Science Communication and Higher Education Research (WIHO), à l’Université de Vienne, département de science politique et à la Danube University Krems, Centre for Educational Management and Higher...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.