Show Less
Restricted access

Connaît-on la chanson?

Usages de la chanson dans les cinémas d'Europe et d'Amérique Latine depuis 1960

Series:

Edited By Sophie Dufays, Dominique Nasta and Marie Cadalanu

Les chansons, liées au cinéma depuis ses origines, ont acquis une force nouvelle et singulière tant dans les productions commerciales que dans les films d’auteur récents, notamment en Europe et en Amérique latine. Mais si les études consacrées aux rôles de la chanson et de la musique populaire dans le cinéma se sont multipliées, peu de travaux ont considéré leur place dans les cinémas européens et latino-américains au-delà de la période classique.

C’est sur un corpus de films à chansons parus à partir des années 1960 que se concentre le présent ouvrage. Les différentes contributions proposent un panel d’approches novatrices et complémentaires, esthétiques mais aussi culturelles, historiques et musicologiques, qui offrent un éclairage inédit sur cette production.

L’ambition de ce volume est de participer au développement d’une analyse esthétique et théorique du film à chansons dégagée du modèle hollywoodien mais aussi, plus largement, de tout modèle générique. Penser la place qu’occupe la chanson dans des cinématographies très variées géographiquement et historiquement, du cinéma français au cinéma brésilien en passant par les cinématographies d’Europe de l’Est, permet de susciter de nombreux rapprochements susceptibles d’ouvrir la voie à de nouvelles approches.

Show Summary Details
Restricted access

Le film en chanté, un genre en devenir du cinéma français ? (Renaud Lagabrielle)

Extract

Le film en chanté, un genre en devenir du cinéma français ?

Renaud Lagabrielle

Université de Vienne

Le film musical ou la comédie musicale reste aujourd’hui encore un genre étroitement associé dans les esprits au cinéma hollywoodien et, dans une moindre mesure, au cinéma de Bollywood, alors que de nombreuses cultures (cinématographiques) ont vu fleurir une forme plus ou moins singulière de film musical, mais qui reste souvent assez mal connue (Creekmur et Mokdad 2013). Il en est notamment ainsi des films musicaux français – ou plutôt films en chanté, j’y reviens – contemporains sur lesquels je travaille, c’est-à-dire sortis depuis On connaît la chanson d’Alain Resnais en 1997, le plus récent étant à ce jour Le Chanteur de Rémi Lange, sorti en 2016. Ces films demeurent en effet mal connus et méconnus, la comédie musicale « à la française » restant la plupart du temps associée au nom de Jacques Demy, voire pour les spécialistes à celui de René Clair. Après avoir défini ce que je propose d’appeler film en chanté, j’avancerai quelques-unes des raisons qui expliquent la faible (re)connaissance de ces films. Dans un deuxième temps, j’aborderai la diversité des films au sein même de ce que je considère comme un cycle générique,1 soulignant la « francité » de ce cycle ainsi que les récurrences sémantiques et syntaxiques qui existent malgré cette diversit...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.