Show Less
Restricted access

Devenir chef d’établissement

Le désir de leadership à l’épreuve de la réalité

Series:

Laetitia Progin

Devenir directeur, c’est apprendre à exercer une fonction hiérarchique à laquelle, en tant qu’enseignant, on n’est pas initialement préparé, en assumant une autorité que l’on est désormais censé incarner. Afin d’analyser cette phase particulière durant laquelle les directeurs apprennent à se positionner et à exercer du leadership, l’auteure identifie les contradictions et les tiraillements auxquels les cadres scolaires sont soumis, et qui génèrent des épreuves spécifiques à ce métier et à ses débuts.

Cet ouvrage offre des pistes quant aux ressources mobilisées par les cadres scolaires afin de surmonter les épreuves qu’ils rencontrent. Il interpelle également l’ensemble des acteurs du monde de l’éducation et de la formation en proposant, pour la première fois en Suisse romande, des données probantes sur les spécificités de l’entrée dans le métier de cadre scolaire. Enfin, il questionne les dispositifs actuels de formation des cadres scolaires en proposant des perspectives pour penser une formation adaptée aux besoins des formés.

Show Summary Details
Restricted access

Conclusion. Devenir chef d’établissement: le désir de leadership altéré par les épreuves rencontrées

Extract



Au terme de cette recherche, il convient de revenir sur les principaux résultats obtenus en rappelant l’intention initiale, celle de saisir l’expérience des nouveaux directeurs d’établissement primaire à Genève, à travers l’identification des épreuves qu’ils ont rencontrées en exerçant ou en essayant d’exercer du leadership sur leurs anciens collègues, les enseignants.

AVANT DE L’EXERCER, ADOPTER LE RÔLE

Rappelons que, une fois en poste, le désir de leadership des nouveaux directeurs n’était pas leur première préoccupation, même si, au moment de postuler quelques mois avant leur entrée dans le métier, beaucoup d’entre eux éprouvaient le désir de devenir des leaders au sein des écoles primaires dont ils connaissaient bien la culture et le fonctionnement. Ils voulaient faire bouger les choses, travailler à partir de leurs convictions et de leurs valeurs professionnelles. Ils mirent en avant le leadership pédagogique qu’ils souhaitaient exercer en travaillant sur les représentations et les pratiques enseignantes. Pour eux, leur nouveau rôle était légitime si, et seulement si, il leur permettait de toucher au plus près les pratiques d’enseignement-apprentissage à l’intérieur des écoles et surtout au cœur des classes:

Dès que tu touches à la classe, à l’action pédagogique, c’est difficile. Mais c’est ça qui fait l’intérêt de ce rôle. Il est difficile. Oui, mais si on ne le fait pas, si on ne travaille pas là-dessus,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.