Show Less

Nerval. Recherche de l’autre et conquête de soi

Contribution au suivi d’une genèse du "Voyage en Orient</I>

Series:

Aki Taguchi

Le lecteur des huit cents pages du Voyage en Orient de Gérard de Nerval peut difficilement concevoir les étapes de la constitution de ce riche et long récit. Initialement publié dans divers périodiques entre 1840 et 1850, puis « reconstruit » en 1851, l’ouvrage comporte nombre de variantes. Dans les publications antérieures à 1850, Nerval n’a pas donné immédiatement à ses chroniques tout le sens de la version finale. La critique nervalienne a donc souvent pu souligner la nécessité d’une recherche approfondie sur ces variantes. Cette étude tente de combler cette lacune en proposant au lecteur de scruter pas à pas l’élaboration d’une des plus belles invitations au voyage qui soit. En mettant à jour les étapes de la transformation du Voyage en Orient de feuilletons en livre, des variantes des premiers jets aux recompositions ultérieures, l’auteur de cette étude décèle et déploie, sur les traces du voyageur, la naissance progressive de l’écrivain, tout en dégageant la logique interne qui a déterminé son texte définitif.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Sur les variantes présentes du Voyage en Orient 11

Extract

11 Sur les variantes présentes du Voyage en Orient Avant d’entrer en matière, il nous faut retracer brièvement l’histoire des éditions critiques et préciser quels types de variantes existent dans l’en- semble du corpus que nous traiterons par la suite. Gilbert Rouger a le premier senti le besoin de présenter les variantes dans une édition cri- tique du Voyage en Orient de Nerval. Il écrivait que : « La publication du Voyage en Orient s’échelonne sur six années environ, six années d’élaboration patiente au cours desquelles peu à peu l’œuvre se dessine, s’accroît et s’épure. Que de retouches, de remaniements, de repentirs de style, de coupures, d’additions apparaissent à qui compare les diffé- rents états du texte ! Ce lent acheminement vers une œuvre qu’il souhai- terait parfaite est jalonné de plusieurs étapes1 ». On constate que Rouger ne compte pas les publications parues dans des périodiques et qui re- latent le premier voyage de Nerval de Paris à Vienne, quand il affirme que la durée de la publication du Voyage en Orient fut de six ans : « Les variantes sont d’une importance et d’un intérêt fort inégaux ; peut-être nous saura-t-on gré pourtant de les avoir relevées toutes : il n’en est guère, en effet, qui n’apportent d’utiles indications sur les méthodes de travail, les intentions et les scrupules de Gérard2 ». Gerald Schaeffer3 s’est rendu compte qu’un bon nombre de correc- tions ont échappé à l’édition...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.