Show Less
Restricted access

La liaison : approches contemporaines

Series:

Edited By Christiane Soum Favaro, Annelise Coquillon and Jean-Pierre Chevrot

La liaison est un phénomène phonologique typiquement français, qui consiste à prononcer la consonne finale d’un mot lorsque celui-ci précède un mot comportant une voyelle initiale ( les [z] écrans). Dans bien des cas cependant, il est possible de prononcer aussi bien avec liaison que sans liaison ( ainsi dans mais [z] enfin). Cela confère à la liaison un caractère variable et hétérogène, dont la complexité, depuis les années 40, ne cesse d’intriguer les chercheurs. À date récente, la constitution de grands corpus oraux, tel PFC (Phonologie du Français Contemporain) a relancé l’étude de la liaison. Le présent ouvrage propose une revue à la fois large et précise des dernières recherches dans le domaine, d’un point de vue aussi bien linguistique que psycholinguistique et sociolinguistique. Il rend compte d’études nouvelles sur le traitement de la liaison dans la communication orale, mais aussi en production écrite ou chez des personnes atteintes de pathologies du langage. Il s’adresse tant aux spécialistes qu’aux étudiants en sciences du langage désireux de s’instruire à propos de ce phénomène phare de la phonologie du français.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 8: La liaison mise à l’épreuve d’une altération de la « cohésion syntaxique » dans un cas d’agrammatisme: Halima Sahraoui, Lorraine Baqué

Extract

HALIMA SAHRAOUI, LORRAINE BAQUÉ

La présente étude porte un regard sur la liaison instanciée en contexte neuropathologique, dans le cas particulier d’une aphasie subséquente à un déficit neurologique altérant prioritairement les aspects morphologiques et syntaxiques des processus de traitement impliqués lors de l’utilisation du langage. La survenue brutale d’une aphasie suite à une lésion vasculaire focale alors que les capacités langagières étaient parvenues à un état stabilisé de développement constitue per se une situation expérimentale naturelle. Nous proposons que les représentations et les traitements sous-jacents aux consonnes de liaison (désormais CL) puissent être explorés et caractérisés plus finement dans le cas de la pathologie acquise du langage. Cette mise à l’épreuve des CL en contexte neuropathologique peut ainsi constituer une piste de réflexion complémentaire aux travaux actuels.

Merci aux relecteurs anonymes pour toutes leurs judicieuses remarques ayant contribué à l’amélioration du texte. ← 187 | 188 →

En général, le phénomène de liaison peut s’appréhender à travers les performances langagières à l’écrit ou à l’oral selon divers niveaux d’organisation postulés en linguistique – en particulier les niveaux phonologique, morpho-lexical, syntaxique et prosodique – pour lesquels on suppose une adéquation cognitive en termes de représentations des formes et en termes de processus de traitements impliqués lors de la performance langagière. L’insertion ou l’effacement d’une CL s’instancie à la frontière entre deux mots, c’est-à-dire, au sein...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.