Show Less
Restricted access

Ecole(s) et culture(s)

Savoirs scolaires, pratiques sociales et significations

Series:

Maria Pagoni

Issu des travaux menés autour du symposium international Ecole(s) et culture(s): quels savoirs, quelles pratiques ? organisé à l’université Lille 3, cet ouvrage croise des modèles théoriques et des outils méthodologiques en psychologie de l’éducation, en anthropologie et en didactique pour interroger la notion de culture(s) dans ses différentes variations et ses rapports complexes avec les savoirs scolaires: à la fois condition et produit des apprentissages, ensemble d’invariants conceptuels explicites ou en acte qui sont partie constitutive de l’identité des sujets, ensemble de connaissances et de valeurs qui se construit en même temps qu’il se transmet au sein des lieux d’éducation ou de formation.
L’ouvrage propose ainsi la notion de culture(s) comme outil heuristique et dynamique pour penser les savoirs scolaires au croisement de logiques curriculaires et de conceptualisations des acteurs de l’éducation. Sa parution se situe au coeur des débats actuels concernant la place de(s) culture(s) au sein de l’école ainsi que dans les tensions qui sous-tendent la formation des enseignants.
Show Summary Details
Restricted access

Etude des interactions éducatives en milieu multiculturel et plurilingue: Rodica Ailincai, François-Xavier Bernard

Extract

We present here the results of a research conducted in a particular context of a process of scientific review for the general public intended for school populations of isolated sites from French Guiana. We have tried to account for a variety of interactive dynamics among pupils and different interlocutors during a monitored session in a kindergarten class. The analyses carried out using a model – the square media – enabled the updating of specific behaviours among the educational interventions observed.

Keywords: French Guyana, preschool children, sciences learning, interactions analysis, media square model.

L’enseignement dans l’Académie de la Guyane présente un caractère exceptionnel et constitue un objet de recherche d'une importance majeure. Nous soulignerons dans un premier temps la situation plurilingue et pluriculturelle, caractérisée comme multiforme car s’inscrivant entre deux pôles (Goury 2002, Goury, Launey, Lescure et Puren 2005): un pôle où les élèves d'une classe partagent une même culture et langue maternelle, situation typique des sites isolés de l'intérieur du pays (bushinenges et amérindiens sur les fleuves Maroni et Oyapock1), et un pôle linguistiquement et culturellement hétérogène, ← 179 | 180 → situation rencontrée plutôt sur le littoral, dans les sites urbains. Il faut également prendre en compte l’insuffisante préparation des enseignants, majoritairement métropolitains, à enseigner dans ce contexte caractérisé en outre par une très forte proportion d’élèves alloglottes2 (Alby et Launey 2007) et souvent par un ensemble...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.