Show Less
Restricted access

Action, interaction, intervention

A la croisée du langage, de la pratique et des savoirs

Series:

Nathalie Wallian, Marie-Paule Poggi-Combaz and Andrée Chauvin-Vileno

Dans tout lien social, l’échange entre partenaires inscrit le discours dans une interaction organisée, située, orientée, historiquement construite et régie par des normes : il vise à modifier un réel par un projet d’influence mutuellement ajusté et construit.
Cet ouvrage vise à analyser, à partir de productions langagières variées en contexte éducatif, les différents processus interactionnels de co-construction du sens lors d’une intervention à finalité éducative. Vingt-cinq chercheurs de six nationalités et de neuf champs différents sont représentés, la forte présence des Sciences du langage assurant la cohérence et la pertinence des modalités d’approche. La perspective est didactique car résolument centrée sur les savoirs, mais également sémiotique, actionnelle, culturelle et interculturelle.
Les objets de recherche sont appréhendés de façon interdisciplinaire tout en faisant varier pour l’analyse, et la focale et la nature des observations. Dans la dialectique discours-action, la diversité des pratiques éducatives questionne les conditions de leur médiation-appropriation: la spécificité du didactique en Education physique et sportive est particulièrement explorée.
Show Summary Details
Restricted access

Introduction: Dynamique du langage et dynamique de l’activité sportive: Ecaterina Bulea et Jean-Paul Bronckart

Extract

ECATERINA BULEA ET JEAN-PAUL BRONCKART

Introduction: Dynamique du langage et dynamique de l’activité sportive

L’ouvrage que nous avons le privilège d’introduire rassemble douze contributions particulièrement denses dans lesquelles sont présentées et analysées des données empiriques consistant (à l’exception d’un chapitre) en interactions se déployant dans le cadre d’activités et/ou de dispositifs à visée formative. Un premier principe adopté par les concepteurs de l’ouvrage est d’examiner ces interactions «sous toutes leurs coutures», c’est-à-dire de tenter de prendre en considération aussi bien leurs propriétés langagières et didactiques “premières”, que leurs dimensions d’arrière-fond, d’ordre social, culturel ou proprement psychologique. Un second principe, en partie annoncé par le titre de l’ouvrage, est d’accorder un rôle central aux productions verbales, à la fois comme témoins des conceptions, représentations ou intentions des protagonistes des interactions, et comme guides et ferments des transformations développementales visées par les dispositifs de formation. Double principe qui s’est concrétisé en une attention particulière accordée aux usages sémiotiques effectifs en situation éducative, avec les variations de leur forme et leur modalité en fonction des contextes, et avec la diversité de leurs effets perlocutoires d’ordre éducatif ou didactique.

L’ouvrage est organisé en trois parties principalement centrées, pour la première sur des problématiques épistémologiques et méthodologiques (choix des cadres théoriques de référence; conditions d’interprétation des données...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.