Show Less

« Traduit de l’allemand (Autriche) »

Etude d’un transfert littéraire

Series:

Valérie de Daran

A la croisée d’une sociologie de la traduction et des études de réception, cet ouvrage brosse un panorama des auteurs autrichiens du XXe siècle qui sont à ce jour traduits en français. Quels sont les écrivains autrichiens qui ont réussi à percer en France ? Quels sont ceux qui, traduits en français, sont néanmoins restés méconnus ? Quels sont enfin ceux pour qui aucun éditeur français, ou traducteur, n’a voulu se risquer ? L’ouvrage tente une analyse des conditions de transfert et de réception de la littérature autrichienne contemporaine en France, et des stratégies que déploient éditeurs, traducteurs et critiques pour rendre acceptables les textes qui porteront la mention « traduit de l’allemand (Autriche) ». La réflexion est étayée par ailleurs de comptes-rendus d’expérience personnelle.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 4 Horizon d’attente, constantes et topiques, renouvellement 307

Extract

Chapitre 4 Horizon d’attente, constantes et topiques, renouvellement 1. Constantes et topiques Dans quel paysage intellectuel français, dominé par quelles valeurs, quels noms, quelles esthétiques et quelles idéologies, les œuvres tra- duites de l’allemand (Autriche) viennent-elles se loger? Nous livre- rons ici quelques éléments de réflexion, tenterons de retracer des orientations, de retisser modestement les fils de la réception, de for- muler des hypothèses et d’imaginer ce que pourrait être un nouvel horizon d’attente, lié à une structuration différente du champ littéraire, et ce dans une perspective proche de la tentative de réception-fiction esquissée par Gerald Stieg (cf. la réception de Canetti au chapitre 2). Après la Seconde Guerre mondiale et l’épuration interne que subit le milieu littéraire (cf. les listes noires publiées par le Comité national des écrivains à la fin de l’été 1944), plusieurs générations d’intellec- tuels communistes1 vont façonner et dominer le paysage culturel fran- çais de la seconde moitié du XXe siècle. Dans les années 1960-1970, l’aura de Sartre qui incarne l’intellectuel total, présent sur tous les fronts de la pensée, à la fois philosophe, critique, romancier et homme de théâtre, est immense. Selon Bourdieu, Sartre a transgressé la fron- tière invisible qui sépare «les professeurs des écrivains», «la prudence académique de l’audace artiste», pour constituer «le personnage du philosophe écrivain et du romancier métaphysicien». En proposant 1 Pour la...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.