Show Less

La litote

Hommage à Marc Bonhomme

Series:

Edited By André Horak

S’intéressant à des domaines aussi variés que la rhétorique, la pragmatique, la sémiostylistique, les sciences des médias et l’histoire de la langue française, Marc Bonhomme a tout particulièrement enrichi – et il continue de le faire – les recherches en linguistique par ses travaux novateurs sur les figures du discours. Pour l’honorer, ses élèves et amis ont choisi de revisiter le champ des figures et de combler une lacune scientifique en examinant la litote, à laquelle, malgré sa notoriété et sa diffusion, les théoriciens ont jusqu’ici réservé peu de pages.
Philologiques, rhétoriques et pragmatico-discursives, les contributions du présent recueil vont au cœur de la problématique qui entoure la litote. Comment concilier le moins et le plus, dont la coprésence ou l’interaction a priori paradoxale constitue le trait définitoire de cette figure ? Quel est le rôle de la négation dans la production litotique ? Quels rapports la litote entretient-elle avec les figures avoisinantes que sont l’euphémisme, l’ironie et l’hyperbole ? Les perspectives variées ici réunies montrent que la litote est une figure référentielle fort complexe qui occupe une position clé dans le langage.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Marie-José BÉGUELINEuphémismes et hyperboles dans les Liaisons dangereuses 235

Extract

Euphémismes et hyperboles dans les Liaisons dangereuses Marie-José BÉGUELIN, Université de Neuchâtel La même chose n’apparaît jamais la même à tous les hommes. (Lamy, La Rhétorique ou l’art de parler1) Dans son précieux petit livre intitulé Les Figures clés du discours, Marc Bonhomme consacre un chapitre aux figures provoquant «des variations d’intensité entre le langage et la réalité». Qualifiées de «référentielles par sur-/sous-détermination», ces figures vont «de l’exagération (hyperbole) à l’atténuation (euphémisme), abou- tissant au cas complexe de la litote» (Bonhomme, 1998: 75). Je m’intéresserai ici, de manière couplée, aux deux premières de ces figures, qui relèvent respec- tivement, selon les termes de Bonhomme (1998: 77 & 75), d’un «discours en deçà» et d’un «discours par-delà», et qui engagent l’idée d’une norme ou d’un «juste milieu» dans la désignation. En guise de préambule, je rappellerai briè- vement de quelles manières ont été appréhendés les effets d’atténuation et d’exagération, et quelles en sont les manifestations linguistiques les mieux repérées (§§ 1 et 2)2. J’aborderai ensuite la partie empirique de cette modeste étude, qui portera sur quelques effets de sous- ou de surdétermination dans un roman épistolaire paru en 1782, Les Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos, roman réputé tant pour la virtuosité de sa composition que pour le raffinement de sa langue (§ 3)3. Seront examinés, dans...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.