Show Less

Participation et responsabilités sociales

Un nouveau paradigme pour l’inclusion des personnes avec une déficience intellectuelle

Edited By Viviane Guerdan, Geneviève Petitpierre and Jean-Paul Moulin

L’objet de cet ouvrage, fruit du 10 ème congrès de l’Association internationale de recherche scientifique en faveur des personnes handicapées mentales (AIRHM), est centré sur un paradigme occupant actuellement une position centrale au sein de la communauté internationale : la Participation. Erigé en modèle de société, devenant un objectif prioritaire des politiques publiques de certains pays, ce paradigme prend une ampleur grandissante.
Dans un contexte où se dessinent l’inclusion et la « pleine participation » de tous, il est impératif de s’interroger aujourd’hui sur les retombées d’une telle évolution pour les personnes avec une déficience intellectuelle qui vivent des situations de handicap. Bon nombre de questions appellent à la réflexion. Des réponses pour demain sont à construire, fondées sur l’interdisciplinarité, l’analyse des pratiques existantes et l’exploitation des résultats de recherches. L’avenir est à définir, en partenariat, grâce à la participation de tous. Des voies nouvelles sont à investiguer, prenant appui sur ce qui, depuis quelques années, donne lieu en certains pays à des démarches riches d’enseignement. Des chercheurs, des praticiens, des personnes en situation de handicap, des familles, des décideurs politiques et économiques s’expriment à ce sujet.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Première Partie: Concept, processus et acteurs 15

Extract

Première partie Concept, processus et acteurs Introduction Concept, processus et acteurs Geneviève PETITPIERRE Le chapitre 1, consacré à l’Approche interdisciplinaire du concept de parti- cipation amorce une démarche d’élucidation du concept de «participation». Qu’entendre par «participation»? Quel(s) sens accorder à ce paradigme? Quelle trajectoire ce terme a-t-il suivi jusqu’à aujourd’hui? Comment com- prendre son essor actuel? Préside-t-il à un nouveau modèle de société? De nouvelles formes d’engagements s’y jouent-elles? Quelles responsabilités individuelle et collective implique le modèle participatif? Celui-ci ne com- porte-t-il pas des risques? Lorsqu’il s’agit d’étudier un concept, quel qu’il soit, une première ap- proche peut consister à envisager les points de vue et les contextes dans lesquels celui-ci peut être abordé. Certaines réponses ont été esquissées dans les sept conférences plénières qui ont encadré chaque journée du Xe congrès de l’AIRHM, chacune visant à préciser le sens pris ou donné à cette notion dans son champ disciplinaire. Ces contributions se rapportant à la philosophie et à l’éthique, à la psychologie et à la psychanalyse, à l’anthropologie, à la sociologie, à la politique sociale et économique, ainsi qu’aux sciences de l’éducation permettent de prendre conscience des divers univers sémantiques ouverts par la notion de participation et nous invitent à définir plusieurs niveaux d'appréhension. Leur objectif est aussi de faciliter le repérage des sinuosités du concept ainsi que ses contrepoints. La communication de Denis MÜLLER initie la réflexion par la perspec- tive éthique. Dans...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.