Show Less

Participation et responsabilités sociales

Un nouveau paradigme pour l’inclusion des personnes avec une déficience intellectuelle

Edited By Viviane Guerdan, Geneviève Petitpierre and Jean-Paul Moulin

L’objet de cet ouvrage, fruit du 10 ème congrès de l’Association internationale de recherche scientifique en faveur des personnes handicapées mentales (AIRHM), est centré sur un paradigme occupant actuellement une position centrale au sein de la communauté internationale : la Participation. Erigé en modèle de société, devenant un objectif prioritaire des politiques publiques de certains pays, ce paradigme prend une ampleur grandissante.
Dans un contexte où se dessinent l’inclusion et la « pleine participation » de tous, il est impératif de s’interroger aujourd’hui sur les retombées d’une telle évolution pour les personnes avec une déficience intellectuelle qui vivent des situations de handicap. Bon nombre de questions appellent à la réflexion. Des réponses pour demain sont à construire, fondées sur l’interdisciplinarité, l’analyse des pratiques existantes et l’exploitation des résultats de recherches. L’avenir est à définir, en partenariat, grâce à la participation de tous. Des voies nouvelles sont à investiguer, prenant appui sur ce qui, depuis quelques années, donne lieu en certains pays à des démarches riches d’enseignement. Des chercheurs, des praticiens, des personnes en situation de handicap, des familles, des décideurs politiques et économiques s’expriment à ce sujet.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Quatrième partie: Vers de nouvelles formes d’engagement et de responsabilité sociale 427

Extract

Quatrième partie Vers de nouvelles formes d’engagement et de responsabilité sociale Introduction Vers de nouvelles formes d’engagement et de responsabilité sociale Viviane GUERDAN La participation des personnes en situation de handicap ne saurait devenir réalité sans une volonté affirmée d’engagement et de responsabilité sociale partagée. A l’heure des prospectives, une réflexion s’impose pour en cerner les formes possibles. Des voies nouvelles émergent depuis quelques années, apportant des éléments de réponses aux questions fondamentales qui doivent alimenter la réflexion: quelle responsabilité échoit aux personnes faisant partie de l’environnement de la personne ayant une déficience intellectuelle et à cette dernière? Quelle implication attendre des pouvoirs publics et politiques, des responsables de services, des chercheurs, des médecins, des professionnels de l’éducation, des formateurs? Quelles nouvelles formes d’engagement et de responsabilité sociale concevoir et mettre en place? La dernière partie de cet ouvrage est consacrée à ces interrogations. Elle livre des démarches riches d’enseignement permettant de définir l’avenir. Une première orientation nous est proposée: Développer et renforcer la coopération en matière de recherche entre les établissements de services, les universités et les centres de formation. C’est de l’entraide et du partage des savoirs ainsi que des responsabilités en matière de recherche que naî- tront des pratiques novatrices auprès des personnes ayant une déficience intellectuelle. Les expériences présentées par les auteurs du chapitre 1, Claude BELLEY,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.