Show Less

Ecole(s) et culture(s)

Savoirs scolaires, pratiques sociales et significations

Series:

Edited By Maria Pagoni

Issu des travaux menés autour du symposium international Ecole(s) et culture(s): quels savoirs, quelles pratiques ? organisé à l’université Lille 3, cet ouvrage croise des modèles théoriques et des outils méthodologiques en psychologie de l’éducation, en anthropologie et en didactique pour interroger la notion de culture(s) dans ses différentes variations et ses rapports complexes avec les savoirs scolaires: à la fois condition et produit des apprentissages, ensemble d’invariants conceptuels explicites ou en acte qui sont partie constitutive de l’identité des sujets, ensemble de connaissances et de valeurs qui se construit en même temps qu’il se transmet au sein des lieux d’éducation ou de formation.
L’ouvrage propose ainsi la notion de culture(s) comme outil heuristique et dynamique pour penser les savoirs scolaires au croisement de logiques curriculaires et de conceptualisations des acteurs de l’éducation. Sa parution se situe au coeur des débats actuels concernant la place de(s) culture(s) au sein de l’école ainsi que dans les tensions qui sous-tendent la formation des enseignants.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Annick WEIL-BARAIS Préface VII

Extract

Préface Depuis l’effondrement de l’utopie d’un savoir universel partagé comme facteur de cohésion sociale, de progrès et d’émancipation, la question de la place et du rôle des cultures à l’Ecole ne cesse d’être posée. Le mérite de cet ouvrage est de réunir un ensemble de contribu- tions visant à documenter cette question de différents points de vue: épistémologique, didactique, pédagogique, historique, anthropolo- gique, psychologique… Selon les intentions exprimées en introduction par Maria Pagoni, coordinatrice de l’ouvrage, il s’agit de questionner la place des cultures dans la construction des savoirs scolaires pensés comme étant au croisement des logiques curriculaires et de celles des acteurs éducatifs. Les tensions que génère cette rencontre sont analy- sées par les différents auteurs, en premier lieu au plan de la construc- tion sociale des savoirs scolaires puis au plan des outils et démarches employés en vue de l’appropriation de ces savoirs. De manière récurrente, la question du mode d’existence des cul- tures traverse les contributions: systèmes de besoins, de connais- sances, de valeurs, de pratiques, d’expression et de communication, de reconnaissance, de construction identitaire ou groupal, de modes opé- ratoires et relationnels, de fonctionnements sociaux… Les auteurs tentent d’échapper à plusieurs risques: la réification des cultures, la non reconnaissance de leur existence, l’exaspération des différences, la hiérarchisation, l’extériorisation par rapport aux individus… En somme, il s’agit de tenter d’interroger...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.