Show Less
Restricted access

Le «care» dans l’éducation préscolaire

Sylvie Rayna and Gilles Brougère

Cet ouvrage, issu du séminaire « Éducation de la petite enfance » (IFE/ENS de Lyon – EXPERICE – Université Paris 13), se penche sur la notion de care, dans ses aspects corporels, psychiques et culturels et ce, dans une perspective comparatiste. Le point de départ réside dans trois recherches : une étude franco-japonaise des pratiques de soin en crèche, le projet Children crossing borders sur le préscolaire dans cinq cultures et une analyse conjointe des lieux d’accueil enfants-parents dans quatre pays. Les dix chapitres de l’ouvrage visent l’approfondissement des relations entre le care (soin/accueil) et le jeu, les premiers apprentis sages, la socialisation, la diversité et l’environnement grâce aux contributions de ces recherches et d’autres, effectuées en France et dans d’autres pays, qui ont privilégié, depuis différentes disciplines, des approches post-structurales pour questionner, dans le champ préscolaire, ce prendre soin de soi, des autres et du monde.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 9. Le « social support » : une notion à explorer dans les domaines du care et de la parentalité

Extract

← 174 | 175 →CHAPITRE 9

Le « social support » : une notion à explorer dans les domaines du care et de la parentalité1

Naomi GEENS ET MICHEL VANDENBROECK2

Dans ce chapitre nous examinons la littérature scientifique dominante sur le « social support » dans le contexte du soutien à la parentalité. Notre regard va surtout vers la littérature académique dominante et donc anglophone, où ce concept tient une place importante, signifiant le soutien que des parents reçoivent (ou pourraient recevoir) d’autres parents et qui est parfois conceptualisé également comme « soutien informel ». Nous utiliserons la notion de « soutien social » comme traduction en français de ce concept internationalement connu de « social support ». Il y a un large consensus, dans cette littérature, sur la valeur et les avantages de ces relations informelles pour les familles. Cependant, il semble y avoir moins de cohérence dans la (les) conceptualisation(s) du soutien social. Diverses notions sont utilisées et les mêmes concepts ont parfois des significations bien différentes selon les études. Dès lors, l’apport du travail social dans le soutien informel aux parents reste flou. Les conceptualisations du « social support » que nous proposons ici s’appuient sur la littérature scientifique. Un complément de littérature sur le travail social nous mène à une esquisse de conceptualisation de la relation entre soutien social et travail social, qui est légitimée par l’attention croissante à la construction de partenariats démocratiques entre parents et professionnels (Roose...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.