Show Less
Restricted access

La ritualité des rencontres

Modes de représentation littéraire

Edited By Karin Schulz and Fabian Schmitz

Leurs yeux se rencontrèrent – Jean Rousset a choisi de manière emblématique cette expression figée pour son étude magistrale sur la topique du coup d’œil comme rencontre première dans la littérature française. Son analyse montre exemplairement la sémantique et tradition rituelle de la rencontre comme motif littéraire dont la diversité des représentations reste encore inaperçue. Les contributions choisies pour ce volume reconsidèrent la ritualité des rencontres et ses modes divers de représentation dans la narration française du xixe et xxe siècle. Elles permettent de relire et décrire la variété d’échelons conceptuels ainsi que le contexte socio-culturel divers des notions du rituel et de la rencontre face à leur convergence et divergence sémantiques.

Show Summary Details
Restricted access

La foudre de l’a-mour : peur de l’amour et amour de la littérature chez Camille Laurens (Jutta Fortin)

Extract

| 131 →

Jutta Fortin

La foudre de l’a-mour : peur de l’amour et amour de la littérature chez Camille Laurens

Abstract: The article considers the works of Camille Laurens with respect to the repeated intertextual references to Flaubert’s classic scene of the coup de foudre in L’Éducation sentimentale. These references are part of a literary ritual, used to frame her protagonists’ behavior, to determine her readers’ expectations, as well as to dissolve her narrators’ / her own fear of love.

Dans le cadre de cette publication consacrée à la ritualité des rencontres, je me propose d’étudier la représentation de la rencontre amoureuse dans l’œuvre littéraire de Camille Laurens. Cette romancière, je le rappellerai brièvement, vient à la littérature en 1991 avec Index, le premier volume d’une tétralogie alphabétique. Suivent Romance (1992), Les Travaux d’Hercule (1994) et L’Avenir (1998). Cette série de romans est interrompue par la parution de Philippe (1995), le récit autobiographique consacré au deuil de son fils mort à la naissance en février 1994. En 2000 Camille Laurens publie le roman Dans ces bras-là ; en 2002, L’Amour, roman ; en 2004, Cet Absent-là. Figures de Rémi Vinet, dont le texte signé par Camille Laurens intègre une vingtaine de photographies en noir et blanc de Rémi Vinet ; puis, Ni toi ni moi en 2006, Romance nerveuse en 2010 et Celle que vous croyez en 2016. Parallèlement à l’œuvre...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.