Show Less
Restricted access

Lois de la nature et raisons du cœur

Les convictions religieuses dans le débat épistémologique contemporain

Series:

Lydia Jaeger

L’interrogation sur le rôle que jouent aujourd’hui les convictions religieuses en philosophie des sciences peut paraître une démarche surprenante, car trop souvent la religion est rejetée hors du champ de l’enquête philosophique. Cet ouvrage ose au contraire demander dans quelle mesure les options religieuses d’un penseur influencent sa conception de l’ordre cosmique. L’examen du concept de loi de la nature s’inscrit dans une quête plus large : il permet de tester la façon dont les choix épistémologiques d’un individu dépendent de sa vision du monde et ainsi de porter une attention particulière aux interactions entre science, épistémologie et religion. L’étude porte sur quatre figures des plus marquantes du débat contemporain sur les lois de la nature : David Armstrong, Nancy Cartwright, David Lewis et Bas van Fraassen. L’analyse de leurs écrits, approfondie d’entretiens personnels, fait ressortir pour chacun les liens qui existent entre sa posture religieuse (ou athée) et son compte rendu de la légalité naturelle.
Contenu : Interactions entre science, épistémologie et religion – Lois de la nature et convictions religieuses – Influence de la vision du monde sur les choix épistémologiques – Nécessité nomologique et contingence – Épistémologie du XXe siècle – Le physicalisme de David Armstrong – Le refus des lois de la nature par Nancy Cartwright et son athéisme – L’approche systémique des lois de la nature chez David Lewis et la contingence humienne – L’empirisme constructif de Bas van Fraassen et l’approche mystique de la religion.