Show Less
Restricted access

Les Villes du Symbolisme

Actes du colloque de Bruxelles – 21-23 octobre 2003 – Organisé par Marc Quaghebeur et Marie-France Renard – en collaboration avec l’Association "Italiques"

Series:

Marc Quaghebeur

La mégapole – Paris et Londres pour l’essentiel – focalise toutes les fascinations et les révulsions du XIX e siècle. Elle suscite en réaction l’exaltation mélancolique de villes englouties dans leur passé, telles Bruges ou Venise, à l’heure où le symbole paraît pouvoir incarner le secret de l’écriture et apporter une réponse idéaliste au naturalisme, expression de toute la démesure des grandes métropoles.
Des Villes tentaculaires de Verhaeren à La Ville de Claudel, de Bruges-la-Morte de Rodenbach aux villes de D’Annunzio, c’est tout ce monde contrasté et tensionnel qui surgit des contributions rassemblées dans ce volume. Un ouvrage qui s’intéresse aussi bien à des auteurs moins célèbres tels Rachilde ou Rosny, Fogazzaro, Poictevin ou Goffin, qu’à des villes moins immédiatement liées à la mémoire symboliste, Anvers, Gand, ou à la ville coloniale par exemple. Mais aussi et surtout Rome, dont la présence constitue un singulier contrepoint à Venise ou à Bruges.
Ce volume va de Hugo à Fargue. Comme le veut la tradition d’ Italiques, il brasse Belgique, France et Italie – avec un crochet par l’Allemagne, Bayreuth oblige.
Contenu : Marc Quaghebeur : Introduction – Roger Lallemand : Discours inaugural – Henry Ingberg : Le politique rejoint l’imaginaire – Paolo Carile : À propos de l’imaginaire urbain symboliste – Franck Laurent : Quelques éléments d’archéologie d’une poétique de la Ville (autour de 1830) – André Guyaux : Notre mer, la ville – Jean-Pierre Bertrand : Les clichés d’une ville. Bruges-la-Morte, roman photographique – Patrizio Tucci : Bayreuth, Venise(s) – Franca Franchi : Les Villes célibataires – Jean Robaey : De la Ville morte à la Ville éternelle. Petit voyage symboliste en France, en Belgique et en Italie – Luciano Curreri : De Bruges à Rome. Il Santo d’Antonio Fogazzaro – Rosario Gennaro : Moretti et Bruges. Parodies d’un mythe – Niva Lorenzini : Les villes de l’imaginifico de D’Annunzio – Marina Geat : Florence, Sodome, Rome. Trois contes de Rachilde – Roland Mortier : En ville morte. Les Scories ou le mythe subverti – Olivier Bivort : Max Elskamp et la poétique de la ville – Laurence Brogniez : La Ville et ses Doubles. Les paysages urbains de Francis Poictevin – Véronique Jago-Antoine : Poussières du chemin. Les rêveries d’art d’Arnold Goffin – Didier Alexandre : Les villes de Paul Claudel – Laurent Rossion : Utopies symbolistes ? Les villes à pignons face à la cité idéale – Marc Quaghebeur : Science et nature au cœur de l’analogie dans La Force mystérieuse de Rosny aîné – Jacques Chevrier : L’espace colonial français comme lieu paradoxal de l’esprit « fin de siècle » – Pierre Loubier : Dans l’ivresse de la marche... Léon-Paul Fargue et la Ville – Dominique Budor/Marie-France Renard : Quelques pistes pour conclure.